Passer au contenu principal

Baromètre des affaires - Octobre 2019

  • Accueil
  • Baromètre des affaires - Octobre 2019

Résultats du sondage du mois d'octobre 2019 sur les perspectives des PME

Le niveau de confiance des propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) du Canada n’a pas beaucoup varié en octobre. L’indice du Baromètre des affairesMD de la FCEI s’est inscrit à 59,8, soit juste un demi-point de plus qu’en septembre. Ce résultat suit la tendance en dents de scie attestée depuis plusieurs mois, mais il se tient plus ou moins dans la moyenne de ces six derniers mois. Cela laisse croire qu’aucune force externe persistante positive ou négative n’influe sur les attentes des chefs de PME.

Du côté des provinces, les résultats ont tendance à être plus volatils compte tenu de la taille réduite des échantillons du sondage. Cela étant, le niveau d’optimisme reste plus élevé à l’est qu’à l’ouest du pays. La confiance culmine à l’Île-du-Prince-Édouard (69,4), qui décroche la première place du classement, suivie de près par la Nouvelle-Écosse, le Québec et le Nouveau-Brunswick (entre 66,5 et 66,8). À l’autre bout de l’échelle, en Saskatchewan, l’indice a perdu 3 points et est tombé à 50. Les niveaux d’optimisme restent inférieurs à la moyenne en Colombie-Britannique (52,8), en Alberta (53,6) et à Terre-Neuve-et-Labrador (55,8). L’Ontario et le Manitoba se situent, pour leur part, dans le peloton du milieu avec des degrés d’optimisme modérés (60,0 et 63,5).

Les résultats par industrie montrent également une tendance très variable par rapport au mois dernier. L’indice a encore reculé dans les secteurs de l’agriculture, des transports, du commerce de détail et de l’hébergement/restauration, où il est d’ailleurs toujours plus faible. Les nouvelles sont meilleures du côté de la fabrication, de l’information, de la finance, des services professionnels et de santé.

Les autres indicateurs semblent stables, à l’exception des plans d’embauche à court terme qui sont généralement plus modestes à cette période de l’année, les indicateurs semblent stables : 43 % des répondants estiment que leur entreprise est en bonne santé, et près de 80 % se disent optimistes à l’égard des carnets de commandes et des comptes débiteurs. Ces deux résultats sont proches des meilleures moyennes historiques.  

Questionnaire

Ted Mallett, vice-president & chief economist, 416 222-8022
Andreea Bourgeois, senior analyst, 506 855-2526
Simon Gaudreault, senior director, national research, 514 861-3234