Passer au contenu principal

Taxe sur le carbone : bonne ou mauvaise idée?

  • Accueil
  • Taxe sur le carbone : bonne ou mauvaise idée?

En octobre 2016, le gouvernement fédéral a annoncé son intention d’instituer une taxe sur le carbone à l’échelle du Canada et d’en confier la gestion aux provinces. Près de 6 000 membres FCEI se sont prononcés sur cette taxe dans un sondage, suite à quoi nous avons soumis leurs points de vue au gouvernement. 

Les propriétaires de PME, comme bien d’autres citoyens, se soucient de l’environnement et veulent le protéger. En fait, pratiquement tous les répondants à notre sondage ont dit qu’ils s’efforçaient de rendre leurs entreprises plus vertes, notamment avec des mesures telles que :

  • Mettre place un programme de recyclage ou améliorer un programme existant (71 %)
  • Réduire la consommation d’électricité (63 %)
  • Utiliser des produits plus écologiques (39 %)
  • Rendre les immeubles plus écoénergétiques (33 %)
  • Acheter ou louer des machines, de l’équipement et des véhicules plus écoénergétiques (25 %)

Le point de vue de nos membres sur cette question varie d’une province à l’autre, ce qui fait qu’une approche nationale est difficile à mettre en place. Il ne faut donc pas imposer une politique unique d’un bout à l’autre du pays. Les provinces devraient pouvoir mettre en place des solutions adaptées à leurs besoins et à leur réalité pour réduire les émissions de carbone. 

Comme l’économie est fragile en ce moment, nous recommandons vivement au gouvernement de tenir compte de l’impact du prix du carbone sur les PME. Cette taxe risque de nuire à leur compétitivité et à leur capacité de créer des emplois et d’innover. Les propriétaires de PME s’opposent – à divers degrés selon les provinces – à l’imposition d’une taxe sur le carbone nationale. Devant ce constat, nous insistons auprès du gouvernement pour qu’il abandonne cette idée.

Lisez notre mémoire complet: Point de vue des PME sur l'environnement et la tarification du carbonne: Aider les PME à réussir dans une économie verte.