Passer au contenu principal

Grève à Postes Canada : comment votre entreprise peut y faire face

Man packaging merchandise

 

Les travailleurs de Postes Canada ont commencé leurs grèves tournantes à l’échelle du pays. Pour savoir où ont lieu les arrêts de travail, consultez le site Web de Postes Canada. La livraison et le ramassage de vos colis et de votre courrier risquent d’être perturbés. 

Ce que vous pouvez faire – même avant la grève 

L’interruption des services postaux peut être un vrai casse-tête pour votre entreprise. C’est pourquoi nous vous suggérons de trouver dès maintenant des solutions de rechange pour vos envois, comme ShipTime, qui offre un rabais pouvant aller jusqu’à 50 % aux membres FCEI.

Voici quelques autres mesures que vous pouvez prendre pour limiter les inconvénients de la grève :  

  • Quand c’est possible, ouvrez des comptes bancaires qui vous permettent d’effectuer vos paiements sans devoir compter sur la poste ordinaire.
  • Utilisez  le service Virements Interac pour faire des paiements et virements à très peu de frais.
  • Inscrivez-vous au service en ligne Mon dossier d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui vous permet de payer vos impôts sans craindre que des documents importants ou que vos chèques de remboursement ne restent coincés dans un entrepôt ou soient égarés pendant la grève. 

Note : Vous êtes tenu de payer les sommes que vous devez à l’ARC même pendant une interruption des services postaux. Si votre entreprise se trouve au Québec, vous avez les mêmes obligations envers Revenu Québec. 

Pourquoi le conflit à Postes Canada persiste-t-il?

Le volume de colis grimpe toujours au pays, mais du côté des lettres, la chute libre se poursuit – un recul de près de 33 % depuis 2006 –, ce qui tire les coûts vers le haut. Et même après une hausse majeure de ses tarifs en 2014, Postes Canada doit encore éponger un déficit de solvabilité de son régime de retraite estimé à 8 milliards de dollars et demande des concessions à la partie syndicale.

Pourtant, le STTP, qui représente entre autres les employés de bureau, demande toujours plus, malgré les résultats d’une étude de la FCEI en 2015 qui montre que les travailleurs de Postes Canada sont mieux payés que leurs homologues du privé. 

De plus, une récente décision d’arbitrage sur l’équité salariale entre les facteurs urbains et ruraux pourrait coûter près d’un quart de milliard de dollars à Postes Canada. La FCEI continue de demander à Postes Canada de restreindre les dépenses liées à son régime de retraite et de donner aux PME un service plus fiable.