Passer au contenu principal

Gestion sécuritaire de l’amiante : connaissez-vous vos obligations?

  • Accueil
  • Ressources
  • Gestion sécuritaire de l’amiante : connaissez-vous vos obligations?

Que vous soyez propriétaire ou locataire du local dans lequel se trouve votre entreprise, vous êtes responsable de la gestion sécuritaire de l’amiante. Depuis 2013, la CNESST veille à l’application du règlement en vous demandant de mettre en place un registre de l’amiante.

Qu’est-ce qu’un registre de l’amiante? 
Le registre sur la gestion préventive de l’amiante sert à identifier, localiser et vérifier les matériaux dans votre entreprise qui contiennent ou sont susceptible de contenir de l’amiante. Le registre tient également l’inventaire des travaux que vous avez fait pour décontaminer ou réparer les matériaux problématiques et divulguer toutes les informations les concernant.
Pour compléter adéquatement votre registre, vous devrez donc inspecter votre entreprise de fond en comble à la recherche de ces matériaux qui sont réputés pour contenir de l’amiante jusqu’à preuve du contraire.
Pour vous faciliter la tâche, la CNESST met à votre disposition un modèle de registre et une liste des principaux matériaux et produits susceptible de contenir de l’amiante. 

Flocages et calorifuges – les principaux suspects!
Lors de votre inspection, portez une attention particulière aux flocages et aux calorifuges, deux procédés d’isolations, qui sont particulièrement susceptible de contenir de l’amiante. Ils sont visés par des dispositions particulières, par exemple, ils doivent être inspectés tous les 2 ans. 

  • Un flocage est un mélange de matériaux friables appliqués par projection pour couvrir une surface, le plus souvent à des fins d’isolation thermique.
  • Un calorifuge est un matériau isolant qui recouvre une installation ou un équipement, souvent des conduites, afin d’empêcher une déperdition de la chaleur.
     
Registre de l'amiante

 

Mon registre est en place. Et maintenant?
Ça y est, vous avez dûment rempli votre registre. Vous devez vous assurer de le maintenir à jour et de le mettre à la disposition de vos travailleurs et de leurs représentants qui travaillent dans votre établissement.

Vous planifiez des travaux? 
Il y a des règles à respecter afin d’assurer la gestion sécuritaire de l’amiante si vous planifiez des travaux dans vos locaux, par exemple :

  • divulguez les informations pertinentes à toute personne qui réalise des travaux susceptibles d’émettre de la poussière d’amiante,
  • vérifiez la présence d’amiante dans tout nouveau matériau dont vous ferez l’acquisition (preuve documentaire ou échantillonnage),
  • s’il y a présence d’amiante, prenez les mesures requises pour contrôler l’émission de la poussière,
  • inscrivez les informations pertinentes dans le registre, et ce, même si vos matériaux ne contiennent pas d’amiante,
  • avant le début des travaux, informez les travailleurs susceptibles d’être exposés à la poussière d’amiante et prévoyez pour eux une formation avant l’ouverture du chantier.

Sous certaines conditions, l’amiante ne représente aucun danger…

  • Si le matériau est en bon état.
  • Si l’amiante est encoffrés (par ex. dans une colonne, dans un mur).
  • S’il n’y a pas de travaux exécutés sur un matériau ou produit qui contient de l’amiante. 

Vous vous posez encore des questions sur l’amiante en milieu de travail? Consultez le guide détaillé de la CNESST et contactez-nous, nous pourrons vous orienter vers les bonnes ressources.