Passer au contenu principal

1 PME québécoise sur 3 va manquer de liquidités avant l’été : la FCEI met en ligne sa pétition pour que les entrepreneurs s’expriment en vue du budget

  • Accueil
  • 1 PME québécoise sur 3 va manquer de liquidités avant l’été : la FCEI met en ligne sa pétition pour que les entrepreneurs s’expriment en vue du budget

Montréal, le 19 janvier 2021 – Le tiers (34 %) des dirigeants de PME au Québec affirment que leur entreprise manquera de liquidités avant l’été, constate la FCEI avec les résultats d’un récent sondage publié aujourd’hui. Deux entrepreneurs sur cinq (37 %) affirment aussi que leur entreprise était déjà en difficulté avant que ne débutent les nouvelles restrictions économiques.  

« Ce n’est pas parce qu’on a changé d’année que la situation difficile pour les dirigeants de PME a subitement évolué. La situation est toujours aussi préoccupante et l’appui des gouvernements est toujours aussi nécessaire. Quand on considère que la majorité des entreprises de toutes les régions sont petites, il est d’autant plus stratégique pour le gouvernement de s’assurer que les mesures destinées à la relance les mettent à l’avant-plan. La FCEI va s’assurer de faire entendre les demandes des PME  », mentionne François Vincent, vice-président de la FCEI pour le Québec.  

La pétition de la FCEI mise en ligne 
Les chefs de PME ont toujours fortement besoin (88 %) de l’appui du gouvernement du Québec. Ces derniers mentionnent plusieurs améliorations à apporter par le gouvernement provincial : la poursuite de la réduction du fardeau administratif (61 %), l’offre de programmes misant sur les subventions plutôt que sur les prêts (60 %) et l’imposition de toutes les petites entreprises au même taux réduit (57 %). 

Pour renforcer le message des dirigeants de PME, la FCEI rend aujourd’hui disponible sa pétition en ligne pour les dirigeants d’entreprises. Ils pourront donner leur appui aux mesures que le gouvernement du Québec peut adopter pour les aider à passer à travers la pandémie et incidemment être partie prenante de la relance économique du Québec et de ses régions. 

La pétition est en phase avec les demandes des PME, pour qui les programmes d’aide doivent être améliorés, mais aussi afin de mettre un terme à une injustice fiscale qui touche les plus petites entreprises des secteurs de la construction et des services qui n’ont pas accès au taux d’impôt réduit. Sur ce dernier point, une petite entreprise de ces secteurs qui a diminué son nombre d’employés en raison de la pandémie (environ 2 employés) pourrait voir son taux d’impôt exploser de 130 %.  

« Les consultations prébudgétaires sont commencées, c’est le temps pour les PME de s’exprimer. J’invite tous les entrepreneurs à venir signer la pétition afin que le gouvernement du Québec n’impose pas les plus petites entreprises au même taux que les multinationales, qu’il offre des programmes de subventions aux entreprises qui vivent des répercussions dues aux restrictions gouvernementales et pour que, finalement, le gouvernement du Québec fasse le choix de miser sur les PME pour relancer son économie », conclut François Vincent. 
 
Méthodologie 
Résultats finaux d’un sondage en ligne de la FCEI, la reprise après la COVID-19, 1 077 membres FCEI du Québec ont répondu entre le 20 novembre et le 11 décembre 2020. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 3 %, 19 fois sur 20.
 
À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

– 30 – 
 
Renseignements :  
Julien Dubois, FCEI 
Cell. : 514 817-0228 
[email protected]