Skip to main content

Déclaration de la FCEI à propos des modifications des programmes d’aide fédéraux pour les entreprises

Ottawa, le 21 octobre 2021 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) est soulagée d’apprendre que certaines mesures d’aide pour les PME seront maintenues. Le gouvernement fédéral a en effet annoncé plus tôt aujourd’hui que les subventions pour les salaires et les loyers destinées aux entreprises frappées par la COVID-19 seront maintenues. En revanche, la FCEI craint que de nombreuses entreprises ne puissent avoir accès à ces nouvelles mesures en raison des nouveaux critères d’admissibilité. 

Pour bénéficier de ces programmes, les restaurants et les entreprises du secteur touristique devront démontrer une baisse de revenus d’au moins 40 %, cette limite étant de 50 % pour toutes les autres. Cela signifie que les PME dont les revenus ont baissé d’un tiers ne bénéficieront pas des subventions pour les salaires et les loyers. Elles risquent ainsi de perdre de l’argent chaque jour où elles seront ouvertes et de fermer définitivement leurs portes.

Suite à cette annonce, la FCEI demandera au gouvernement fédéral de faire preuve de souplesse dans sa définition des entreprises des secteurs du tourisme, de l’hébergement et de la restauration. Les salles d’entraînement, les salons de quilles et les studios de danse, par exemple, continuent de subir des pertes financières considérables à cause de la pandémie. Toutefois, ces entreprises pourraient ne pas avoir droit à ces nouveaux programmes. 

Les nouvelles entreprises créées après mars 2020 devraient être incluses dans tout nouveau programme d’aide gouvernemental. Jusqu’ici, elles n’ont pas pu bénéficier du moindre soutien gouvernemental alors qu’elles sont confrontées aux mêmes défis et restrictions que les autres.

La prolongation du Programme d’embauche pour la relance économique (PEREC) jusqu’en mai 2022 et le rétablissement du taux de subvention à 50 % sont de bonnes nouvelles pour les PME qui peuvent réembaucher leurs employés. La nouvelle approche pour soutenir les travailleurs frappés par les fermetures est également meilleure que la prolongation pure et simple de la PCRE.

La FCEI apprécie le fait que le gouvernement se soit montré disposé à écouter et à tenir compte des besoins des propriétaires de PME. Elle compte sur la vice-première ministre pour apporter des changements importants afin de s’assurer que ces programmes d’urgence restent utiles.  

– Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Cell. : 514 817-0228
[email protected]

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes