Skip to main content

Déclarations de revenus : les PME implorent une dernière fois les gouvernements de repousser la date limite

Ottawa, le 29 avril 2021 – En raison des incertitudes liées à la troisième vague de COVID-19, les PME demandent aux gouvernements de repousser la date limite pour produire les déclarations de revenus fixée au 30 avril, signale la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

« Depuis 13 mois, les propriétaires de PME sont mis à rude épreuve et ils n’ont jamais eu autant de mal que cette année à préparer leurs déclarations de revenus, affirme Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Entre comptabiliser les montants d’aide financière qu’ils ont reçus du fédéral et de leur province, leurs nouveaux coûts, les frais liés au télétravail, aux mises à pied et à la réembauche d’employés depuis le début de la pandémie, de nombreux chefs d’entreprise ont besoin de plus de temps pour mettre à jour leurs livres. Malheureusement, le gouvernement fédéral a ignoré nos appels alors même qu’il avait accordé cet allégement l’an dernier. »

La situation des PME a empiré ces dernières semaines. Au pays, seules 56 % d’entre elles sont complètement ouvertes aujourd’hui, alors qu’elles étaient 62 % à l’être en mars. Moins d’un tiers (29 %) se disent maintenant optimistes à l’égard de leur situation financière en 2021. 

« Récemment, Revenu Québec a fait preuve de souplesse pour les citoyens en repoussant l’échéance au 31 mai, soit un mois de plus que la date limite qui arrive ce vendredi. Pourquoi les entrepreneurs ne pourraient-ils pas bénéficier de cette même flexibilité? Leur situation ne s’est pas améliorée depuis l’an dernier et dans bien des cas, elle est encore pire. C’est une modification qui est attendue par les PME », ajoute François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. 

Dans un récent sondage de la FCEI, 63 % des chefs de PME canadiennes ont d’ailleurs indiqué qu’un report des déclarations de revenus leur serait bénéfique. Au Québec seulement, ils étaient plus de la moitié à l’affirmer. À cet égard, la FCEI avait écrit en janvier à l’Agence du revenu du Canada pour l’exhorter à prolonger jusqu’à la fin de l’année les dates limites de production des déclarations de revenus et de paiement des impôts, mais aucune réponse n’a été reçue pour le moment.

« C’est peut-être la dernière ligne droite avant la fin de la pandémie, mais c’est certainement aussi l’une des plus difficiles à parcourir, car elle est remplie d’incertitudes. Un report des déclarations de revenus pour cette année serait d’un grand secours aux PME », conclut M. Guénette.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
affaires.publiques@fcei.ca