Skip to main content

La forte hausse du salaire minimum arrive au pire moment pour les PME

Moncton, le 2 décembre 2021 – La décision inattendue du gouvernement du Nouveau-Brunswick visant à augmenter le salaire minimum sans consultation préalable survient au pire moment possible pour les PME, déclare la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI). En effet, seuls 39 % des PME ont aujourd’hui des revenus normaux et bon nombre fonctionnent à perte. 

« Cette mesure ne contribuera pas à pallier la pénurie de main-d’œuvre qui sévit au Nouveau-Brunswick, déclare Louis-Philippe Gauthier, directeur principal des affaires législatives pour l’Atlantique à la FCEI. Comme le manque de travailleurs a déjà un impact sur les salaires, cette décision du gouvernement va mettre encore plus de pression sur les échelles salariales des PME qui paient plus que le salaire minimum. » 

Selon un récent sondage de la FCEI, l’augmentation des coûts d’exploitation est la principale préoccupation des propriétaires de PME (76 %), suivie par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement (64 %). Par ailleurs, les primes d’assurances des PME continuent de grimper et la plus importante hausse jusqu’ici des cotisations au Régime de pensions du Canada prendra effet le 1er janvier 2022. Notons également que la dette moyenne COVID-19 des chefs de PME de l’Atlantique s’élève à 75 000 $ et qu’il leur faudra plus de deux ans pour la rembourser. 

La FCEI exhorte le gouvernement du Nouveau-Brunswick à reconsidérer l’ampleur de la hausse et le moment où elle entrera en vigueur. Les chefs d’entreprise doivent être consultés sur la meilleure façon de procéder et des mesures visant à atténuer l’impact de la hausse devraient être envisagées. 

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

Renseignements :
Louis-Philippe Gauthier
Directeur principal des affaires législatives pour l’Atlantique
Tél. : 506 961-5706 
 

2 décembre 2021

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes