Skip to main content

Le secteur de l’agriculture peut jouer un rôle essentiel dans la reprise économique du pays

La FCEI invite tous les ministres de l’Agriculture à améliorer les programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) et à apporter des solutions concrètes 

Ottawa, le 18 novembre 2020 – Les agriculteurs sont appelés à jouer un rôle clé dans la reprise économique du Canada, comme le montrent les données du Tableau de suivi de la santé des PME publiés par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI). C’est pourquoi, à l’approche de la réunion virtuelle des ministres de l’Agriculture des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT), qui se tiendra les 20 et 27 novembre, la FCEI leur demande de concentrer leurs efforts sur la mise en œuvre de politiques favorables à la croissance du secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire. 

« Près de huit mois après les premières fermetures, de trop nombreuses PME luttent toujours pour leur survie, déplore Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Le secteur agricole, lui, s’en est un peu mieux sorti que d’autres parce qu’il fournit des produits essentiels, mais beaucoup de chemin reste à faire avant de revenir à la normale. » 

Selon les données du Tableau de suivi de la santé des PME de la FCEI mises à jour régulièrement, 66 % des PME canadiennes sont complètement ouvertes, 42 % ont tout leur personnel, mais moins du tiers (28 %) enregistrent des ventes normales pour cette période de l’année. Pour le secteur de l’agriculture, la situation est un peu plus différente car 78 % des entreprises sont complètement ouvertes, 53 % ont tout leur personnel, et 56 % enregistrent des ventes normales.

« Même si ces chiffres dépeignent un tableau plus optimiste pour le secteur agricole, il ne faut pas oublier que certaines fermes et petites entreprises agricoles ont été durement éprouvées par la pandémie. Nous savons aussi que bon nombre d’entre elles restent inquiètes des répercussions économiques de la COVID-19 et de l’incertitude que génère la deuxième vague. Nous espérons que les ministres de l’Agriculture discuteront cette semaine de politiques qui favoriseront nos producteurs locaux et qu’ils saisiront cette occasion pour enfin améliorer les programmes de gestion des risques de l’entreprise », précise M. Guénette.

Dans une récente lettre adressée aux ministres de l’Agriculture, la FCEI a souligné les priorités des PME agricoles : 

  • Corriger les problèmes des programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) afin qu’ils soient mieux adaptés, plus efficaces et plus transparents.
  • Créer un environnement fiscal plus concurrentiel (p. ex. geler les cotisations au RPC/RRQ et la taxe fédérale sur le carbone, exonérer de cette taxe le propane, le gaz naturel et les carburants pour les avions utilisés dans le cadre d’activités agricoles). 
  • Faciliter le transfert des entreprises agricoles aux membres de la famille des propriétaires.
  • Alléger le fardeau administratif imposé aux agriculteurs.
  • Résorber la pénurie de main-d’œuvre qui sévit dans le secteur agricole.
  • Mettre en place un code de conduite pour les détaillants en alimentation (il faut rééquilibrer le rapport de force qui défavorise les petites épiceries au profit des grands détaillants).
  • Réduire les obstacles au commerce et améliorer l’accès aux marchés pour l’ensemble des produits agricoles canadiens. 

 
« Nous encourageons tous les ministres de l’Agriculture à travailler de concert sur ces dossiers importants. On ne peut plus repousser les améliorations des différents programmes aux prochaines réunions prévues en juillet 2021. Pour que le secteur agricole puisse jouer un rôle majeur dans la reprise économique du Canada, il faut adopter des mesures qui assurent la compétitivité de nos agriculteurs dès maintenant », conclut M. Guénette.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements : 
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]    
 

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes