Passer au contenu principal

Quatre signes possibles d’une maladie mentale chez un employé

Une bonne santé mentale est essentielle à la réussite personnelle et professionnelle. Comme 40 % des réclamations d’invalidité de courte et de longue durée sont liées à des problèmes de santé mentale, il est important qu’en tant qu’employeur, vous sachiez reconnaître les signes et que vous aidiez vos employés à prendre soin de leur santé mentale au travail.

Quelle est la différence entre santé mentale et maladie mentale?

La santé mentale est un état de bien-être qui permet à une personne de réaliser son plein potentiel, de surmonter les tensions normales de la vie, de travailler de manière productive et de contribuer à la vie sociale.

Une maladie mentale est un trouble médical reconnu qui peut être diagnostiqué et qui peut résulter de facteurs biologiques, développementaux ou psychosociaux. Les troubles mentaux peuvent être traités comme on traite les maladies physiques, c’est-à-dire par la prévention, le diagnostic, le traitement et la réadaptation. Voici quelques exemples de maladies mentales : trouble anxieux, trouble de l’humeur, trouble psychotique, trouble de contrôle de l’impulsivité et de dépendance, trouble de la personnalité et état de stress post-traumatique (ESPT).

4 signes à surveiller

1.

Absences répétées du travail

Votre employé, d’ordinaire ponctuel, commence à accumuler les retards, les absences et les journées de maladie? Il souffre peut-être d’une maladie mentale, diagnostiquée ou non.

(Remarque : D’autres raisons peuvent expliquer son absentéisme, comme des problèmes personnels ou professionnels. Mais, comme ces problèmes peuvent avoir des répercussions sur votre entreprise, il est important d’en parler avec l’employé.)

2.

Baisse du rendement

Un employé qui manifeste un manque d’intérêt ou de motivation au travail, qui ne respecte pas ses échéances ou qui a de la difficulté à se concentrer ou à retenir certaines choses souffre peut-être d’une maladie mentale. Une attitude négative ou une incapacité générale à travailler avec ses collègues sont souvent des indicateurs.

3.

Changements de comportement

Les sautes d’humeur soudaines et marquées (colère ou détresse extrême) ou une incapacité à gérer ses émotions peuvent être des signes révélateurs d’une maladie mentale. À l’opposé, si votre employé se renferme sur lui-même, surtout si son changement d’attitude est important, c’est aussi un signe à surveiller.

4.

Plaintes fréquentes de symptômes physiques

Il existe un lien direct entre la santé mentale et la santé physique. Les personnes atteintes d’une maladie mentale sont plus susceptibles de développer des symptômes physiques que celles qui ne le sont pas. La fatigue et l’insomnie, les maux de tête, les malaises abdominaux (nausées, douleurs, etc.) et une variation de poids peuvent résulter d’un problème de santé mentale.

 

La présence de l’un de ces quatre signes peut révéler un problème de santé mentale chez un employé, mais il y a d’autres facteurs qui peuvent expliquer son changement de comportement, comme un problème familial, financier ou social. En tant qu’employeur, vous avez tout intérêt à parler directement avec votre employé et, si possible, à lui offrir de l’aide afin de lui assurer un cadre de travail sain.