Passer au contenu principal

Températures extrêmes au travail : protégez vos employés

  • Accueil
  • Températures extrêmes au travail : protégez vos employés

Vos employés et vous-même êtes exposés aux températures extrêmes? C’est le cas de bien des chefs d’entreprise à travers le pays qui doivent avoir tout en main pour protéger leurs employés, qu’il fasse 40 °C ou -40 °C!

Selon les exigences relatives à la santé et la sécurité au travail, en tant qu’employeur, vous êtes tenu de protéger vos employés contre les températures extrêmes. S’il fait trop froid ou trop chaud, savez-vous reconnaître les symptômes?

Chaleur accablante : modérez vos efforts

La chaleur excessive est un réel danger pour vos employés qui peut prendre plusieurs formes :

  • des lieux de travail brûlants (dans les fonderies, aciéries, boulangeries, salle des machines et fours de fusion);
  • un soleil de plomb (dans les domaines de la construction, des travaux routiers et de l’agriculture),
  • un taux d’humidité écrasant (dans les cuisines, buanderies et conserveries).

 

La chaleur accablante peut rendre votre milieu de travail dangereux. Les travailleurs exposés à des températures ambiantes ou à un taux d’humidité allant au-delà de leur zone de confort sont moins productifs et peuvent :

  • se sentir plus irritables
  • être moins concentrés et moins aptes au travail intellectuel
  • avoir plus de mal à effectuer des tâches spécialisées ou des travaux lourds
  • souffrir de nausées ou de maux de tête
  • se sentir étourdis ou épuisés
  • avoir des crampes musculaires
  • ressentir de la fatigue
  • avoir soif
  • suer abondamment

 

Le site du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) contient de l’information sur les problèmes de santé liés à la chaleur, leurs symptômes et les premiers soins à prodiguer. On y décrit notamment le coup de chaleur, l’épuisement dû à la chaleur et l’irritation causée par la chaleur.

Froid extrême : écoutez votre corps

Une exposition prolongée à des températures froides ou glaciales peut entraîner de graves problèmes de santé. Il est essentiel de ne pas sous-estimer l’importance de l’humidité et du vent, qui amplifient la sensation de froid.

Le froid glacial peut nuire à la productivité de vos employés en entraînant :

  • une baisse de la vigilance,
  • une réduction de la dextérité et de la sensibilité des doigts qui rend difficile l’exécution de tâches manuelles,
  • une diminution de la force musculaire et l’engourdissement des articulations.

 

Le froid peut causer des blessures graves ou légères :

  • Blessures dues au froid : engelure, « pied de tranchée »
    • Rougeurs localisées
    • Enflures
    • Picotements
    • Douleur
  • Blessures dues au gel : gelures (potentiellement graves)
    • Gel de la couche superficielle de la peau
    • Blanchissement de la peau et engourdissement localisé
    • Sensation de brûlure ou de fourmillement
    • Ampoules
  • Hypothermie :
    • Sensation initiale de froid suivie de douleurs aux parties du corps exposées
    • Atténuation de la sensation de froid et de la douleur à mesure que la température baisse en raison d’un engourdissement de plus en plus prononcé
    • Affaiblissement musculaire accompagné de somnolence
    • Apparition d’autres symptômes, notamment l’interruption du frissonnement, la diminution de la conscience et la dilatation des pupilles

 

Vous trouverez plus de renseignements concernant le travail dans des conditions froides sur le site de la CCHST, notamment une description des effets du froid sur le corps.

10 choses à faire pour prévenir les blessures liées à la température au travail

Vous êtes responsable de prévenir les blessures ou les maladies causées par l’exposition aux températures extrêmes sur votre lieu de travail. Vous ne savez pas par où commencer? Voici quelques suggestions :

  1. Organisez des réunions de santé et de sécurité à ce sujet.
  2. Formez vos employés sur les dangers liés aux températures extrêmes sur le lieu de travail.
  3. Adoptez un code vestimentaire pour vous assurer que les vêtements et l’équipement de sécurité, dont les bottes, les gants, les casques, les lunettes de protection, etc., sont adaptés à votre environnement de travail.
  4. Prenez connaissance de la réglementation fédérale et provinciale sur les conditions de températures acceptables au travail et respectez ces lignes directrices.
  5. Assurez-vous que vos employés prennent des pauses fréquentes dans un endroit sec et confortable.
  6. Encouragez vos employés à s’hydrater en buvant de l’eau, des liquides clairs (jus sans pulpe, gelée, bouillons clairs, etc.) ou des boissons pour sportifs.
  7. Lorsqu’il fait froid, encouragez vos employés à prendre des repas chauds à haute teneur en calories, comme des soupes caloriques ou des pâtes, pour les aider à se réchauffer.
  8. Lorsqu’il fait chaud, encouragez-les plutôt à manger des aliments riches en potassium et en électrolytes, avec un peu de sucre en prime pour aider leur corps à refaire le plein d’énergie.
  9. Jumelez vos travailleurs. Assurez-vous que les membres de votre équipe veillent les uns sur les autres.
  10. Acceptez le fait que les températures extrêmes peuvent ralentir vos employés et diminuer la productivité.

 

Si votre lieu de travail est exposé à des températures extrêmes, chaudes ou froides, contactez l’un de nos conseillers qui se fera un plaisir de vous renseigner davantage.