Passer au contenu principal

De nombreuses PME continuent de passer à travers les mailles des programmes d’aide gouvernementaux

  • Accueil
  • De nombreuses PME continuent de passer à travers les mailles des programmes d’aide gouvernementaux

Ottawa, le 2 février 2021 – 70 % des propriétaires de PME canadiennes estiment que les programmes d’aide fédéraux et provinciaux sont essentiels à leur survie en 2021, mais bon nombre d’entre eux ne peuvent toujours pas en bénéficier, avertit la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

« Les propriétaires d’entreprise veulent remplacer les subventions gouvernementales par les ventes le plus rapidement possible. Cependant, avec les restrictions et les mesures de confinement en vigueur à l’échelle du pays, c’est important que les programmes d’aide soient prolongés et élargis afin d’éviter des faillites d’entreprises généralisées », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

« On sait déjà qu’un propriétaire de PME sur six envisage de mettre la clé sous la porte, et n’oublions pas tous ceux qui ont déjà fait faillite. Bien que les programmes gouvernementaux aident un très grand nombre d’entreprises, plusieurs disent qu’il leur est difficile de bénéficier de ces programmes, comme c’est le cas pour les nouvelles entreprises créées en 2020. Il faut vraiment que cela change », ajoute-t-il.

Selon les résultats du tout dernier sondage de la FCEI, deux tiers des chefs de PME (65 %) ont reçu un prêt du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) et 59 % ont eu droit à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC). En revanche, seuls 26 % ont bénéficié de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) et pas plus de 8 % ont pu se prévaloir d’un programme d’aide provincial.

Après des mois de pressions, le travail de la FCEI a permis d’améliorer de nombreux programmes d’aide disponibles pour les PME. Cependant, plusieurs autres changements doivent encore être apportés :

  • Permettre aux nouvelles PME créées depuis mars 2020 et à celles qui n’ont pas de numéro d’entreprise de bénéficier des programmes d’aide fédéraux.
  • Inclure dans les critères d’admissibilité de la SUCL les paiements entre entités avec lien de dépendance, comme c’était le cas dans le cadre du précédent programme.
  • Permettre aux locataires d’utiliser la SUCL pour régler leur loyer sans exiger le paiement intégral de celui-ci.
  • Traiter rapidement toutes les demandes en attente concernant les prêts supplémentaires du CUEC et augmenter le montant total disponible à 80 000 $, dont 50 % pouvant être convertis en subvention.
  • Permettre aux PME dont les dépenses non reportables n’atteignent pas 40 000 $ de bénéficier d’un prêt du CUEC.
  • Permettre qu’une partie des prêts du Programme de crédit pour les secteurs très touchés (PCSTT) puisse être convertie en subvention.
  • Annoncer maintenant les taux de subvention de la SSUC et de la SUCL ainsi que la nouvelle formule de comparaison des pertes de revenus pour le printemps, et prolonger ces programmes jusqu’à ce que toutes les entreprises aient rouvert sans obligation de distanciation physique.
  • Repousser les échéances des déclarations de revenus et de taxes jusqu’à la fin de 2021.

« En réalité, de nombreuses entreprises, comme celles qui ont été créées en 2020, ne reçoivent aucune aide gouvernementale. Il faut en faire plus pour combler ces lacunes pour qu’un maximum de PME puisse survivre à la pandémie », conclut M. Guénette.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la lettre envoyée par la FCEI au gouvernement fédéral au sujet des lacunes de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) ainsi que le document informatif compilant certaines failles des programmes d’aide fédéraux

Méthodologie
FCEI, résultats préliminaires du sondage Votre voix – janvier 2021, résultats du 12 au 18 janvier, 2021, n = 4 701. À titre comparatif, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de plus ou moins 1,4 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]