Skip to main content

Des organisations commerciales canadiennes réclament l’adoption rapide de l’Accord de continuité commerciale Canada–Royaume-Uni

Ottawa, le 26 janvier 2021 - Le Conseil canadien des affaires, l’Alliance canadienne du commerce agroalimentaire, la Chambre de commerce du Canada, Manufacturiers & Exportateurs du Canada, l’Association canadienne des importateurs et exportateurs ainsi que la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante ont publié le communiqué suivant au sujet de la nécessité d’adopter rapidement la législation visant la mise en oeuvre de l’Accord de continuité commerciale Canada–Royaume-Uni (ACC Canada-Royaume-Uni).

«Les entreprises canadiennes ont besoin de précisions en ce qui a trait à l’avenir de notre relation commerciale avec le Royaume-Uni, notre troisième plus gros marché d’exportation et notre seconde plus importante destination en matière d’investissements directs canadiens outre-mer.

Alors que le Parlement reprend ses travaux, nous exhortons tous les partis à adopter très rapidement le projet de Loi C-18 permettant la ratification de l’ACC Canada-Royaume-Uni, ce afin de protéger des milliers d'emplois au Canada et offrir stabilité et certitude aux exportateurs et investisseurs. Sans cet accord, 2 milliards de dollars de commerce bilatéral sont menacés.

Dès que possible, les gouvernements canadien et britannique doivent négocier rapidement un traité commercial permanent et ambitieux qui favorisera une croissance économique pour les entreprises des pays. Des règles commerciales et d’investissements libéralisés sont essentiels à la reprise économique mondiale. Le Canada et le Royaume-Uni peuvent jouer un rôle de premier plan dans la promotion d'un système commercial mondial libre et ouvert et fondé sur des règles qui crée des débouchés pour les travailleurs, les entrepreneurs et les investisseurs du monde entier.

Il est plus important que jamais en cette période difficile de rétablir la prévisibilité de cette importante relation bilatérale commerciale et d’investissement ».