Skip to main content

Deux ans de COVID : de nombreuses PME envisagent la fermeture

Ottawa, le 9 mars 2022 – Après deux ans de pandémie, les PME peinent à reprendre leur souffle. Selon le plus récent Tableau de suivi de la santé des PME de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), seulement 35 % des PME ont retrouvé des ventes normales. De plus, leur niveau d’endettement demeure si élevé qu’elles sont nombreuses à envisager la faillite.

« Même si plusieurs restrictions sont levées partout au pays, de trop nombreuses PME sont encore dans une situation très précaire en raison des pertes financières qu’elles ont subies. Aujourd’hui, 1 PME sur 7 (14 %) envisage de déclarer faillite ou de réduire ses activités. Pour éviter un trop grand nombre de fermetures, les gouvernements doivent notamment s’assurer de ne pas augmenter les coûts d’exploitation des PME. Il faut que la priorité soit leur relance », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. 

À l’échelle nationale, deux tiers des PME (67 %) disent avoir accumulé des dettes, soit 158 000 $ en moyenne par entreprise. Toutefois, dans certains secteurs, le niveau d’endettement dépasse largement la moyenne du pays. 

« Les PME des secteurs de l’hébergement/restauration et des arts et des loisirs sont les plus touchées. Un quart d’entre elles pourraient être contraintes de fermer leurs portes en raison des répercussions économiques de la pandémie », ajoute Jasmin Guénette.

Montant de la dette des PME et pourcentage d’entreprises envisageant la faillite 
 

  Dette moyenne par entreprises (en dollars) % d'entreprises envisageant la faillite
National 158,128 14
Hébergement/restauration 206,462 28
Arts et loisirs 182,876 23

Depuis le début de 2022, la part des PME ayant retrouvé des ventes normales a très peu augmenté, passant de 31 % à 35 % seulement. D’ici à ce les ventes augmentent, leur capacité à absorber une augmentation des coûts d’exploitation ou à rembourser leurs dettes est grandement réduite. Pour leur donner le temps de se remettre de la pandémie, la FCEI demande au gouvernement fédéral d’adopter les mesures suivantes :

  • Geler la hausse prochaine de la taxe sur le carbone et réduire les coûts d’énergie pour les PME. 
  • Annuler les augmentations de taxes, y compris la taxe d’accise sur l’alcool, et des cotisations au Régime de pensions du Canada (RRQ au Québec) et à l’assurance-emploi.
  • Prolonger de six mois le Programme d’embauche pour la relance économique du Canada et élargir ses critères d’admissibilité afin d’y inclure les nouvelles entreprises.
  • Réduire les frais de traitement des transactions par carte de crédit pour les PME.

« Les PME continueront de subir les répercussions de la pandémie pendant des mois, voire des années. Si les coûts d’exploitation et les taxes ne cessent pas d’augmenter, c’est la survie même de nombreuses PME qui est en péril », avertit M. Guénette. 

Méthodologie
Ce communiqué présente les résultats des sondages récents de la FCEI :

  • Votre voix – Février 2022 : Ce sondage de la FCEI a été effectué en ligne du 9 au 25 février auprès de 4 001 membres. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,5 %, 19 fois sur 20. 
  • Votre voix – Janvier 2022 : Ce sondage de la FCEI a été effectué en ligne du 18 au 27 janvier 2022 auprès de 5 630 membres. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,3 %, 19 fois sur 20. 

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected] 

9 mars 2022

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes