Skip to main content

La FCEI se réjouit de la nomination de Pierre Fitzgibbon à titre de ministre de l’Économie et de l’innovation et ministre responsable du Développement économique régional

Montréal, le 1er septembre 2021 – Ce matin, le premier ministre du Québec, François Legault, a nommé Pierre Fitzgibbon à titre de ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional. Celui-ci réintègre donc le conseil des ministres avec ses anciennes fonctions, et sera également responsable du développement économique des régions du Québec. Face à la 4e vague qui inquiète les PME et au regard des mesures pour assurer la reprise économique et les actions à mener pour les régions du Québec, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) ne peut que se réjouir de cette nomination.

« Nous sommes ravis du retour de M. Fitzgibbon. Les défis sont nombreux pour assurer la reprise des PME et notre relance économique collective. De plus, l’ajout de la responsabilité du développement économique régional au ministre en titre démontre toute l’importance que le gouvernement accorde aux régions. Cela répond à une demande de la FCEI et à l’appel des PME des régions québécoises. Ce retour du ministre Fitzgibbon permet d’ajouter de la force à l’équipe économique qui travaille à la reprise », se félicite François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Les PME représentent la colonne vertébrale économique de la province. En effet, les entreprises de moins de 50 employés représentent de 89 % à 97 % des établissements des différentes régions administratives du Québec. Depuis 18 mois, elles font face à de gros défis et la moitié d’entre elles n’ont pas retrouvé leurs revenus normaux. De plus, elles entament la 4e vague avec une dette moyenne de 100 000 $ accumulée en raison de la COVID-19. 

En ce qui concerne le développement économique régional, les PME réclament au gouvernement du Québec une action économique plus forte en région. C’est ce qu’indiquait une étude inédite sur le sujet, publiée par la FCEI en mai dernier. En effet, plus on s’éloigne des régions centrales, plus les propriétaires de PME demandent au gouvernement d’être sensible à leurs réalités. 

« Dans le contexte actuel de fragilité extrême des PME, l’écoute et l’appui du gouvernement seront névralgiques et nécessaires. À cet égard, nous soulignons aussi l’engagement de Mme Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie, notamment pour rejoindre les PME et pour assurer la mise en œuvre des mesures en matière d’allègement réglementaire. La FCEI offre sa pleine collaboration pour que les PME se retrouvent au cœur des décisions du gouvernement. Représentant la grande majorité des entreprises et réparties dans toutes les régions de la province, les PME contribueront à l’économie et à la société québécoises », conclut M. Vincent.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

– 30 –

Renseignements :
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI 
Tél. : 514 861-3234, poste 1808 
Cell. : 514 817-0228
[email protected]
 
 

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes