Passer au contenu principal

Horaire de travail : 7 questions populaires!

Vous ne savez plus distinguer les mythes de la réalité en matière d’horaire de travail et des heures à payer? Voici sept questions fréquentes que vous êtes aussi susceptible de vous poser. En avant les réponses! 

1 - Suis-obligé d’accorder une pause-café?

Non. Par contre, si vous offrez cet avantage à vos employés, vous devez les rémunérer, car ils seront réputés être au travail, c’est-à-dire que même s’ils ne sont pas à leur poste de travail, il faut considérer que c’est du temps travaillé. 

2 - Suis-je obligé d’accorder une période de repas?

Une pause de 30 minutes non rémunérées est obligatoire après 5 heures de travail consécutives. Cette période de repas doit être rémunérée si le salarié doit rester disponible pour le travail. 
 

3 - Dois-je payer mon employé pendant qu’il suit une formation?

Si vous exigez qu’il suive cette formation, votre employé est réputé être au travail. Vous devez donc considérer les heures de formation comme des heures de travail aux fins du calcul de son salaire. Vous devez aussi lui rembourser les frais encourus par la formation (transport, repas, hébergement, etc.). 
 

4 - J’exige que mon employé rentre 15 minutes d’avance pour qu’il soit prêt à l’ouverture du magasin. Dois-je lui payer ces 15 minutes?

Oui. Vous devez calculer les heures de travail de votre employé dès qu’il arrive dans l’entreprise et qu’il est à votre disposition. 
 

5 - Qu’est-ce que l’indemnité de présence d’au moins 3 heures?

Lorsque vous faites venir un employé au travail dans le cadre normal de son emploi, mais que par manque de travail vous décidez de le renvoyer chez lui avant qu’il n’ait pu compléter 3 heures de travail consécutives, vous devez lui verser une indemnité égale à 3 heures de son salaire habituel. 
Cependant, vous n’avez pas à verser une telle indemnité si l’horaire de travail normal de l’employé prévoit des quarts de travail de moins de 3 heures ou si un événement hors de votre contrôle, tel qu’un incendie, vous oblige à fermer le magasin. 
 

6 - Est-ce que je peux obliger mes employés à travailler 7 jours par semaine en raison d’un volume élevé de travail?

Non. Vos employés ont droit à un repos hebdomadaire minimal de 32 heures consécutives, sauf si vous avez établi d’avance avec votre employé une entente d’étalement des heures de travail. La loi ne prévoit toutefois pas de temps minimal de repos entre deux quarts de travail. 
 

7 - Est-ce que je dois remettre l’horaire de travail à mes employés deux semaines à l’avance ?

Non. Malgré une croyance populaire, rien ne vous oblige à remettre l’horaire de travail deux semaines à l’avance. Toutefois, notez bien qu’à compter du 1er janvier 2019, vous devrez remettre l’horaire de travail au moins cinq jours à l’avance, sans quoi un employé pourra refuser de rentrer travailler. 
 

Rassurez-vous, malgré ces nombreuses obligations et contraintes, le choix et la modification de l’horaire de travail de vos employés fait partie de votre droit de gérance et sont donc à votre entière discrétion. Vous avez d’autres questions par rapport à vos droits et obligations? Appelez votre conseiller FCEI!