Skip to main content

Des représentants d’entreprises canadiennes demandent une action rapide concernant le pacte commercial intérimaire entre le Canada et le Royaume-Uni

Ottawa, le 10 décembre 2020 – Un groupe d'organisations représentant un large éventail d’entreprises canadiennes a fait aujourd'hui la déclaration suivante:

«Nous appelons les parlementaires de tous les partis à travailler pour éviter aux entreprises de subir des perturbations des échanges commerciaux entre le Canada et le Royaume-Uni et à étudier rapidement l’Accord de continuité commerciale intérimaire entre les deux pays. En cette période difficile pour la reprise économique mondiale, les entreprises canadiennes ont besoin de préserver l'accès actuel au marché du Royaume-Uni, notre partenaire commercial le plus important en Europe.

«Cet accord transitoire assure la stabilité et la prévisibilité du commerce à un moment où cela est le plus nécessaire. Nous saluons l'engagement des gouvernements du Canada et du Royaume-Uni à négocier un accord commercial ambitieux et permanent dès 2021. Mais pour l'instant, la tâche numéro un doit être de limiter les perturbations pour les chaînes d'approvisionnement et de s'assurer qu'il n'y ait pas de conséquences négatives à la fin de l'année en raison d’un retard dans la mise en oeuvre de cet arrangement transitoire. »

« En tant que nation commerçante, notre voie vers la reprise économique dépend du commerce. Voilà pourquoi nous devons mettre en oeuvre cet accord intermédiaire sans délai et assurer la mise en place de mécanismes de transition au 1er janvier 2020 pour éviter les perturbations au commerce.»

Le groupe d’organisations se compose du Conseil canadien des affaires, de l'Alliance canadienne du commerce agroalimentaire, de la Chambre de commerce du Canada, des Manufacturiers et exportateurs du Canada et de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante. Les cinq organisations représentent collectivement plusieurs centaines de milliers d'entreprises à travers le Canada, employant des millions de Canadiens.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

      – 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
affaires.publiques@fcei.ca