Passer au contenu principal

Investissements supplémentaires pour l’Internet haute vitesse : le gouvernement du Québec répond à une priorité des PME

  • Accueil
  • Investissements supplémentaires pour l’Internet haute vitesse : le gouvernement du Québec répond à une priorité des PME

Montréal, le 9 mars 2021 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) se réjouit de l’ajout de 660 millions de dollars aux crédits budgétaires du gouvernement du Québec pour accélérer le déploiement des services Internet haute vitesse en région. Selon un sondage portant sur le développement économique régional réalisé par la FCEI en janvier, le déploiement et l’accès à l’Internet à haute vitesse figurent en tête de liste des priorités exprimées par les dirigeants de PME.

Les résultats obtenus montrent que 78 % des PME québécoises affirment que le déploiement de l’Internet à haute vitesse est une haute ou très haute priorité afin de favoriser le développement économique régional. La priorisation est encore plus significative en région éloignée et intermédiaire, où 82 % des PME ciblent l’Internet haute vitesse comme priorité importante. De cette proportion, plus de la moitié (53 %) affirment que c’est une très haute priorité.

« L’action du gouvernement du Québec répond à une demande importante des dirigeants de PME, car assurer la connexion à haute vitesse représente maintenant un prérequis pour favoriser le développement économique. Avec la pandémie qui a accéléré le virage numérique et accru le télétravail, une bonne connexion Internet accessible dans toutes les régions est essentielle pour les dirigeants d’entreprise. Nous espérons que ces nouveaux investissements se traduiront par une offre plus fiable pour les entreprises et qu’ils permettront aussi de brancher rapidement plusieurs endroits encore mal desservis », commente François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Méthodologie
Les résultats finaux présentés ici sont issus du sondage FCEI —Votre Voix, mené du 12 au 31 janvier 2021, auquel 940 dirigeants de PME québécoises ont répondu. À titre indicatif, la marge d’erreur est de plus ou moins 3,2 %.

La catégorisation des régions éloignées et des régions intermédiaires pour les fins de l'analyse de la FCEI se décline ainsi : Mauricie, Estrie, Outaouais, Centre-du-Québec, Bas-St-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie-îles-de-la-Madeleine.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]