Skip to main content

Opération haute vitesse Canada-Québec : un des piliers pour relancer l’économie dans toutes les régions du Québec, soutient la FCEI

Montréal, le 22 mars 2021 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) se réjouit de l’entente sans précédent pour l’accès à un réseau Internet haute vitesse, annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral. Ce chantier de grande ampleur permettra à la quasi-totalité des PME de toutes les régions de bénéficier de ce service devenu essentiel pour assurer le développement économique. 

« Pour huit PME québécoises sur dix, c’est la grande priorité du moment en matière de développement économique régional. C’est donc une excellente nouvelle que les gouvernements y mettent davantage d’efforts et nous espérons que ces investissements majeurs permettront de brancher un plus grand nombre d’entreprises d’ici 2022 », souligne François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Étant donné la pandémie, le besoin des PME d’accéder à une connexion fiable s’est nettement accru et a mis en relief l’importance d’agir rapidement sur ce dossier. Le télétravail adopté par un grand nombre de propriétaires d’entreprise est d’ailleurs un exemple qui parle de lui-même. Comme le montre une étude publiée en octobre dernier par la FCEI, au Québec, non seulement 31 % des propriétaires de PME étaient préoccupés par l’accès de leurs employés à l’Internet haute vitesse, mais ils étaient tout aussi nombreux à appréhender le coût des infrastructures des TI.

Par ailleurs, comme les habitudes de travail, les habitudes de consommation ont aussi connu une certaine évolution cette dernière année. En effet, la présence en ligne est devenue vitale pour bien des entreprises. Selon un rapport publié aujourd’hui par la FCEI, près de la moitié (48 %) des chefs de PME au Canada prévoient même d’augmenter ou de maintenir leurs efforts de vente en ligne afin de répondre à cette nouvelle tendance. 

« Pour assurer une relance économique dans toutes les régions du Québec, il faut faire tomber les barrières limitant les petites et moyennes entreprises. Ne pas avoir accès à l’Internet à haute vitesse représente une contrainte pour nos PME et nos régions. L’accès à une connexion de qualité et abordable est une condition sine qua non pour donner les moyens aux PME de fonctionner à plein régime et contribuer pleinement à la relance économique du Québec », conclut M. Vincent.

Méthodologie
Le résultat sur la grande priorité des PME en matière de développement économique régional est issu du sondage FCEI —Votre Voix, mené du 12 au 31 janvier 2021, auquel 940 dirigeants de PME québécoises ont répondu. À titre indicatif, la marge d’erreur est de plus ou moins 3,2 %.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]   

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes