Skip to main content

Extension de l’aide pour les entreprises du Québec : son amélioration doit se poursuivre, déclare la FCEI

Montréal, le 3 février 2021 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) salue la prolongation de l’aide aux entreprises annoncée ce matin par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Dans le cadre du Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) et du programme d’Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), cet appui supplémentaire aidera certainement des PME québécoises, comme celles qui sont toujours très affectées par la COVID-19 et par les restrictions économiques. Cela étant, l’amélioration du soutien aux entreprises doit se poursuivre, car comme l’indique les plus récentes données de sondage de la FCEI, 2 PME québécoises sur 3 affirment que l’aide gouvernementale est essentielle à leur survie en 2021.

« L’action posée aujourd’hui par le gouvernement est encourageante et démontre qu’il est possible d’améliorer les programmes d’aide pour mieux soutenir les entreprises. Suivant certains critères, cet appui supplémentaire qui équivaut à un ou deux mois de contributions additionnelles permettra aux entreprises d’entamer leur réouverture avec un peu moins d’inquiétudes. Il faut continuer d’améliorer l’aide, notamment pour les entreprises qui ont subi des pertes de revenus en raison de la crise », souligne François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Ce que les PME du Québec demandent pour survivre à la crise
Pour les entreprises fermées ou au ralenti, le long chemin vers la reprise est encore parsemé d’embûches. Pour les aider, la FCEI réitère l’importance de continuer d’adapter l’aide pour les entreprises qui sont en difficulté.

Les demandes des dirigeants de PME sont toujours d’actualité et la FCEI continuera ses représentations, notamment dans le cadre des consultations prébudgétaires, pour que celles-ci puissent être concrétisées.

Pour rappel, voici des recommandations soumises par l’organisation :

  • Élargir l’accès aux programmes d’aide à l’ensemble des entreprises qui ont subi une perte de revenus, indépendamment de leur région.
  • Étaler les périodes de remboursement des prêts offerts sur 10 ou 15 ans, au lieu de 3 ans.
  • Maintenir l’aide tant et aussi longtemps que la crise perdure.

« L’aide aux entreprises est non seulement nécessaire en temps de crise, mais elle est très importante pour maintenir le tissu économique régional fort. D’autres actions doivent être posées et l’appui doit être maintenu aussi longtemps que la crise perdure. Faire preuve de flexibilité et d’amélioration continue, c’est ce que le gouvernement peut accomplir pour faire la différence entre la fermeture ou la survie de milliers d’entreprises au Québec », conclut M. Vincent.

Méthodologie
FCEI, résultats préliminaires du sondage Votre voix — janvier 2021, résultats du 12 au 18 janvier 2021, n = 687 (Québec). À titre comparatif, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de plus ou moins 3,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected] 

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes