Passer au contenu principal

L’aide pour le loyer commercial devient l’enjeu central pour la survie de nombreuses PME

  • Accueil
  • L’aide pour le loyer commercial devient l’enjeu central pour la survie de nombreuses PME

Ottawa, le 13 mai 2020 – Alors que les PME sont ébranlées par la crise et qu’elles ne savent pas si elles vont pouvoir y survivre, les résultats du dernier sondage de la FCEI sont sans équivoque : une grande majorité des entreprises canadiennes (79 %) affirment avoir besoin d’une aide supplémentaire pour le loyer commercial tandis que 80 % des sondées souhaitent que l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) soit directement versée aux locataires lorsque les propriétaires d’immeubles commerciaux décident de ne pas participer au programme. 

« Il est de plus en plus évident que les entreprises qui ne peuvent pas compter sur la participation au programme de leur propriétaire d’immeuble devront se passer de l’aide au loyer, même si elles ont subi d’importantes baisses de revenus et qu’elles y seraient en principe admissibles. Les modalités d’application du programme placent les locataires dans une situation insoutenable et cela est une source d’angoisse pour bon nombre d’entre eux, » a souligné Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales de la FCEI. 

La FCEI demande au gouvernement fédéral d’offrir des alternatives afin de soulager les entreprises en leur permettant de percevoir directement une aide équivalente à 50 % du coût de leur loyer. D’autre part, le montant total disponible dans le cadre du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) devrait être augmenté, tout comme sa partie convertible en subvention. Cela pourrait aussi aider les PME à payer leur loyer.

La FCEI réitère aussi sa demande aux gouvernements provinciaux de réduire les taxes foncières et de mettre en place des mesures contre l’expulsion des locataires commerciaux qui étaient en règle avant que la crise ne les affecte. D’ailleurs, plusieurs PME canadiennes (88 %) réclament aux gouvernements provinciaux l’instauration d’une telle politique, car elles s’inquiètent de leur sort. 

« Les PME commencent à perdre patience. Il est injuste d’interdire aux entreprises d’opérer sans pour autant leur offrir l’aide nécessaire à leur survie. Plusieurs propriétaires d’entreprise seraient plus tranquilles d’esprit si leur province les protégeait contre l’expulsion. La subvention directe pour le loyer est une question trop importante pour la laisser sans réponse, » a ajouté M. François Vincent, vice-président à la FCEI.

Les principaux résultats du sondage démontrent également que : 

  • Près de la moitié des PME canadiennes ont vu leurs revenus baisser de 70 % ou plus; 
  • Deux tiers des entreprises du Canada s’inquiètent de ne pas avoir la liquidité nécessaire afin de payer leur loyer, les salaires et les autres coûts fixes; 
  • 77 % des PME croient que le gouvernement devrait établir un fonds de réserve d’urgence pour les entreprises les plus touchées par la crise de la COVID-19 afin de les aider à payer leurs coûts fixes.  
  • 7 % des PME craignent d’être expulsées de leurs locaux. Dans le secteur des arts et des loisirs, ce sont 13 % des entreprises qui éprouvent des inquiétudes à ce sujet. C’est encore plus préoccupant pour le secteur de l’hôtellerie où 16 % se disent soucieuses de leur sort.

« Les échéances pour les loyers d’avril et de mai sont passées sans que les PME n’aient reçu aucune aide directe. Alors que le loyer de juin approche à grands pas, l’AUCLC n’est toujours pas disponible et plusieurs propriétaires d’immeubles commerciaux ont déjà annoncé qu’ils ne participeront pas au programme. Avec ces conditions, des entreprises qui étaient prospères avant la crise devront fermer définitivement leurs portes, pour l’unique et simple raison que les gouvernements n’ont pas fait de l’allégement du coût des loyers une priorité suffisamment importante » a conclu M. Guénette.  

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]