Passer au contenu principal

À l’approche du 1er octobre, il est crucial pour les PME d’avoir accès à un nouveau programme d’aide au loyer qui fonctionne

  • Accueil
  • À l’approche du 1er octobre, il est crucial pour les PME d’avoir accès à un nouveau programme d’aide au loyer qui fonctionne

Ottawa, le 29 septembre 2020 – La fin de l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) signale le besoin urgent d’un nouveau programme d’aide au loyer pour les PME canadiennes. Selon les résultats du tout dernier sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), seulement 20 % des PME locataires se disent capables de rester en activité sans aide au loyer. La majorité des entreprises locataires (57 %) pensent que l’aide au loyer augmenterait leurs chances de rester ouvertes et 16 % sont d’avis que cela augmenterait légèrement leurs chances d’échapper à la faillite. Il est à noter que 3 % des entreprises locataires devront probablement fermer leurs portes de façon définitive avec ou sans aide au loyer.  

« L’aide au loyer est vitale pour beaucoup de PME afin qu’elles puissent traverser la crise. Le gouvernement doit comprendre l’urgence de la situation. C’est bien d’avoir mis un terme à l’AUCLC, mais maintenant, il faut la remplacer par un programme d’aide au loyer qui remplit ses promesses », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. 

D’après le sondage de la FCEI, un grand nombre d’entreprises ayant besoin de l’AUCLC n’en ont pas bénéficié soit parce que leurs propriétaires n’en ont pas fait la demande même si leurs pertes de revenus les rendaient admissibles (15 %) ou parce qu’elles n’ont pas pu démontrer une perte de revenus suffisante (16 %). Un locataire commercial sur cinq (23 %) indique que ses revenus lui donnaient droit à l’AUCLC et que son propriétaire a accepté de participer au programme.

« L’AUCLC est fondamentalement inéquitable et mal conçue. De nombreuses entreprises en ont été privées parce que leurs propriétaires n’en ont pas fait la demande, alors qu’elles en avaient besoin et y avaient droit. Il est grand temps de revoir complètement ce programme afin que l’aide promise par le gouvernement soit versée directement aux PME locataires », précise M. Guénette.

La FCEI recommande au gouvernement de mettre sur pied un nouveau programme d’aide au loyer ayant les caractéristiques suivantes :

  • L’admissibilité doit être indépendante de la participation du propriétaire.
  • Le programme doit être maintenu jusqu’à la fin de l’automne et même plus longtemps pour les PME les plus durement touchées par la pandémie.
  • Il doit comprendre une subvention complémentaire pour les locataires qui répondaient au critère de 70 % de perte de revenus, mais dont les propriétaires n’ont pas participé au programme.

« Plus nous perdons aujourd’hui des PME qui étaient autrement en bonne santé apparente, plus il sera difficile de reconstruire notre économie. C’est pour cela que l’une des mesures les plus importantes à mettre en place rapidement est l’aide au loyer commercial. Nous demandons à Ottawa de poser les gestes nécessaires pour que les propriétaires de PME n’aient plus à craindre le 1er octobre, car la seule chose qui devrait leur faire peur en octobre, c’est l’Halloween », conclut M. Guénette.

Source des données FCEI
Les résultats préliminaires présentés ici sont extraits d’un nouveau sondage en ligne de la FCEI, Sondage sur la relance économique suite à la COVID-19 – Septembre 2020, auquel 4 513 membres FCEI ont répondu depuis le 24 septembre 2020. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,4 %, 19 fois sur 20. 

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.