Passer au contenu principal

Plan de relance de 753 M$ pour le tourisme : la FCEI salue les initiatives pour soutenir les PME et faire voyager les Québécois

  • Accueil
  • Plan de relance de 753 M$ pour le tourisme : la FCEI salue les initiatives pour soutenir les PME et faire voyager les Québécois

Montréal, le 11 juin 2020 — Durant ces dernières années, l’industrie touristique a été un véritable levier de l’économie québécoise, générant plus de 400 000 emplois dans la province et près de 10 G$ en retombées économiques. Mais pour cette année, le portrait s’annonce différent en raison des restrictions de voyages et des mesures mises en place pour limiter la propagation de la COVID-19. Une aide substantielle du gouvernement était donc nécessaire et attendue pour revitaliser l’industrie touristique.

« Ce sont près de neuf millions de voyageurs internationaux qui visitent le Québec annuellement. En raison de la COVID-19, de nombreux touristes ne viendront pas chez nous cet été et c’est un coup dur pour les hôtels, auberges, commerces et restaurants qui attendent toute l’année la haute saison touristique, » a expliqué François Vincent, vice-président de la FCEI.

Faire voyager les Québécois et soutenir l’économie régionale
Le plan annoncé comprend des prêts s’élevant à 446 M$. 25 % du montant accordé aux entreprises pourrait être pardonné tandis que la totalité de l’emprunt pourra être remboursée par les bénéficiaires dans un délai de 24 mois. Un autre financement de 20 M$ est également prévu pour encourager les Québécois à voyager à l’intérieur de la province.

« Faire voyager les Québécois dans les régions est une des meilleures façons de stimuler l’économie. Ils vont passer des nuitées dans les hôtels, manger dans les restaurants, magasiner dans les commerces de leur belle province. Nous invitons, les personnes, les couples et les familles à découvrir davantage notre Québec et à choisir d’encourager l’économie locale, » a affirmé Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques à la FCEI.

La FCEI invite également le gouvernement du Québec à s’assurer que les entreprises et services similaires, comme les spas, puissent rouvrir de manière sécuritaire afin de bénéficier aussi de la période des vacances.

Évaluer l’élargissement du PACTE pour toutes les PME
La FCEI invite le gouvernement à envisager une modification du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) afin qu’une partie des prêts octroyés par son biais puisse être pardonnée. Une telle mesure permettrait d’épauler plus vigoureusement les PME dans le besoin, comme les entreprises du secteur touristique.

Pour rappel, le gouvernement fédéral a mis en place le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), accordant un prêt, sans intérêt, à hauteur de 40 000 $ et dont 25 % pourrait être transformé en subvention. Ce programme est disponible pour toutes les PME, indépendamment de leur secteur d’activité.

« Québec prend cette voie avec l’industrie du tourisme. C’est une très bonne initiative mais nous pensons qu’il serait plus avantageux encore d’adopter une mesure similaire pour l’ensemble des entreprises, car beaucoup sont toujours en situation précaire. » a conclu M. Vincent.  

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]