Passer au contenu principal

Système d’alertes et d’intervention du ministère de la Santé : une approche prudente selon la FCEI

  • Accueil
  • Système d’alertes et d’intervention du ministère de la Santé : une approche prudente selon la FCEI

Montréal, le 8 septembre 2020 – Aujourd’hui, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, a dévoilé un système d’alertes régionales et d’intervention à quatre paliers en cas d’augmentation des cas de la COVID-19. Ce plan régional met en avant des mesures ciblées et permet de protéger la population, tout en limitant les impacts sur l’économie québécoise. La FCEI salue la volonté du gouvernement du Québec d’établir des critères clairs en ce qui concerne toute nouvelle intervention. Une telle approche était d’ailleurs soutenue par près de la moitié des PME québécoises, selon les données de la FCEI.

« L’approche privilégiée par le gouvernement, qui table sur des actions ciblées pour contrer les nouvelles éclosions importantes, est la voie à suivre. Plusieurs secteurs, comme celui de la restauration et de l'hébergement, ne se sont toujours pas remis du premier confinement. Un deuxième pourrait leur être fatal. De plus, les entreprises des centres urbains sont aussi en situation précaire en raison des restrictions qui ont été imposées. Pour éviter leur fermeture, il est maintenant impératif de se tourner vers la prévention, de suivre les consignes sanitaires et d’arrimer les mesures d’aide économique lorsque de nouvelles restrictions seront malheureusement nécessaires », a commenté François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

La prévention avant tout
La meilleure façon d’éviter un deuxième confinement, même régional, est de limiter la transmission du virus en agissant à la source. Cela implique de maintenir les deux mètres de distanciation sociale, de porter adéquatement le couvre-visage et de se laver fréquemment les mains.

« Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter de nouvelles mises sur pause de l’économie. Personne ne veut ça, surtout pas les PME qui sont au bord du gouffre actuellement. Mais, pour y arriver, la pleine collaboration de tous est essentielle. Cela signifie qu’il faut porter son couvre-visage lorsqu’on entre dans un commerce et qu’il faut s’assurer qu’il couvre aussi bien le nez que la bouche », a souligné M. Vincent.

La FCEI rappelle qu’actuellement la responsabilité du port obligatoire du couvre-visage dans les commerces n’incombe qu’aux commerçants. Les données de la FCEI montrent que 15 % des PME ont dû refuser des clients qui ne voulaient pas se plier à cette directive. Dans un contexte où les PME sont si fragiles, cette proportion doit baisser.

En cas de restrictions, l’aide économique doit être adaptée
Si de nouvelles restrictions visant les entreprises doivent être imposées, lors de l’atteinte des paliers orange ou rouge, la FCEI souhaite que le gouvernement implante des mécanismes automatiques d’aide pour accompagner les PME. Elle recommande de mettre en place quatre mesures précises :

  • Créditer les frais administratifs provinciaux, comme les coûts de permis, au prorata des journées fermées ;
  • En cas de limitation de service non essentiel, permettre le ramassage à la porte pour les commerces de proximité ;
  • Simplifier l’accès aux programmes de prêts, en incluant aussi une portion de pardon de sommes suivant une période pour le remboursement ;
  • Adopter les allègements réglementaires en matière de permis d’alcool pour les restaurants et les bars.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements : 
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]