Passer au contenu principal

Retour au travail : ne laissez rien au dépourvu

Si vous avez déjà eu à indemniser un employé en raison d’un accident du travail, vous savez sûrement que vos activités en subissent les conséquences. Un accident du travail, ce n’est pas rien : il peut perturber le moral de vos employés, faire baisser la productivité, engendrer stress et confusion et avoir des effets à long terme sur vos taux de cotisation au régime d’indemnisation des travailleurs.  

En tant qu’employeur, vous êtes tenu de faciliter le retour au travail de vos employés victimes de lésions professionnelles. Ainsi, vous devez faire tous les efforts nécessaires pour accommoder les besoins de vos employés après un accident du travail ou une maladie contractée au travail.

Trousse exclusive de retour au travail de la FCEI

Un plan de retour au travail permet d’aider les employés qui ont subi une lésion professionnelle à retourner au travail rapidement et de façon sécuritaire. Le retour au travail fait partie intégrante du processus de guérison. Il peut aussi contribuer à limiter les répercussions de l’indemnisation sur votre entreprise. 

Notre trousse de retour au travail, qui comprend, plusieurs guides et modèles, vous aidera à gérer vos réclamations d’indemnisation d’accident du travail.

Un plan de retour au travail :

  • éduit l’absentéisme 
  • améliore le moral et la productivité de vos employés
  • réduit vos coûts

Vous trouverez ci-dessous les étapes nécessaires à la mise en œuvre de notre trousse : 

1. Politique de retour au travail  

La politique de retour au travail sert à informer vos employés qu’ils participeront à un programme sur le sujet en cas de blessure ou de maladie contractée au travail. Cette politique explique les responsabilités que votre employé et vous-même avez en cas d’accident, notamment en ce qui concerne le rapport d’accident, le suivi d’un traitement médical et la participation obligatoire.
Présentez cette politique lors de votre prochaine réunion sur la santé et la sécurité.

2. Documents pour vos employés

Lorsqu’une blessure survient au travail, vous devez remettre ces documents à l’employé concerné :

  • Lettre à l’employé : Elle sert à témoigner votre sympathie à l’employé accidenté, à lui demander de vous retourner les renseignements nécessaires dans un délai de quelques jours et à indiquer que des tâches modifiées ou allégées pourront lui être assignées pendant son rétablissement.   
  • Lettre adressée au médecin ou au professionnel de la santé (p. ex. physiothérapeute) : Elle sert à renseigner les professionnels de la santé qui s’occupent de votre employé sur votre plan de retour au travail et à leur indiquer qu’ils devront vous transmettre de l’information sur sa capacité à effectuer des tâches modifiées ou allégées.       
  • Formulaire d’analyse des exigences physiques : Vous devez y décrire les tâches de votre employé pour en informer les professionnels de la santé qui le suivent.

ASTUCE : Remplissez ce formulaire pour chacun de vos postes. Comme cela, il sera prêt en cas d’urgence.  

  • Formulaire d’évaluation du médecin ou du professionnel de la santé : Les professionnels de la santé le remplissent en y inscrivant les renseignements pertinents sur les aptitudes de l’employé en vue d’un retour au travail. Ils y décrivent ses capacités et ses limites pendant son rétablissement.       

3. Plan de travail modifié

Les renseignements dont vous disposerez grâce aux documents destinés à l’employé devraient vous permettre de créer un plan de travail modifié. Les lignes directrices du travail modifié vous aideront à déterminer les limites de l’employé et le type de tâches à éviter.   

À partir de cette information, vous pouvez élaborer une offre de travail modifié décrivant les tâches que votre employé accomplira pendant son rétablissement. 

Le but du plan de retour au travail est de faire revenir l’employé à ses tâches normales aussi rapidement que possible et en toute sécurité.  

Conseils pour un retour au travail réussi :

  • Déclarez les accidents à la commission des accidents du travail (CAT) de votre province dans les délais prévus.
  • Soyez prêt à garder le contact avec vos employés après un accident.
  • Assurez-vous que vos employés et votre personnel dirigeant savent ce qu’on attend d’eux en cas d’accident.
  • Pensez à nommer à l’interne un administrateur des réclamations qui sera le principal interlocuteur pour toutes les communications concernant la CAT.
  • Établissez une solide relation avec le gestionnaire de la réclamation de la CAT. Faites-lui part de vos inquiétudes ou des problèmes sans attendre.
  • N’abandonnez jamais le processus de gestion d’une réclamation!

Même si votre employé et la CAT participent au processus de retour au travail, c’est à vous que revient le rôle principal. Si vous avez besoin d’aide pour mettre en œuvre votre plan de retour au travail, contactez nos conseillers!