Passer au contenu principal

Traitement des paiements par carte de crédit: nouvelle réduction de taux à venir en avril 2020

  • Accueil
  • Influence
  • Traitement des paiements par carte de crédit: nouvelle réduction de taux à venir en avril 2020

Les cartes de crédit sont peut-être pratiques et avantageuses pour vos clients, mais pour vous, c’est une autre histoire. Leurs coûts ne cessent d’augmenter, et c’est devenu un de vos principaux irritants. Depuis longtemps, nous nous battons pour vous dans ce dossier.

Cela fait des années que nous frappons fort auprès des gouvernements et de l’industrie des cartes de crédit pour qu’ils nous entendent. Ce que nous demandons pour vous? De l’équité et de la transparence au niveau du traitement des paiements.

Nous avons marqué des points en remportant plusieurs victoires de taille:

  • Une réduction de vos frais sur les cartes Visa et Mastercard
  • L’adoption d’un code de conduite destiné à l’industrie des paiements qui vous donne plus de pouvoirs auprès des fournisseurs de services.
  • Le maintien du système de débit Interac à faible coût au Canada.
  • Des taux Mastercard réduits exclusifs aux membres FCEI via Chase.
  • La possibilité (à venir) de facturer des frais supplémentaires pour les cartes privilèges.

Mais tout n’est pas encore gagné! Nous ne lâcherons pas la pression tant que nous n’aurons pas atteint nos objectifs.

Réduction de taux

À compter du mois d’avril, vous verrez vos frais de cartes de crédit baisser de nouveau pour la plupart des transactions!

Cette excellente nouvelle pour les commerçants comme vous est le fruit de la vaste campagne de pression que nous menons depuis plus de 10 ans.

Si les réductions auront bel et bien lieu, vous devez quand même faire preuve de prudence. Ce n’est pas tous les fournisseurs de traitement des paiements qui les repasseront entièrement à leurs clients. Ou alors, ils pourraient le faire tout en imposant d’autres frais cachés. La seule façon d’être assuré de recevoir 100% des économies, c’est d’utiliser notre programme Chase qui offre à nos membres des taux exclusifs. 

La baisse des taux en 2020 suit la réduction et le gel des taux – une première dans l’histoire – que Visa et Mastercard ont mis en place en avril 2015, après des années de négociations!

Nous avons joué un rôle primordial dans cette avancée. Face à nos pressions, le gouvernement fédéral, les sociétés de cartes de crédit et les banques ont fini par céder. Cela aurait été toutefois impossible sans le soutien des propriétaires de PME d’un bout à l’autre du pays.

La prudence est de mise

Tous les commerçants devraient voir de nouvelles réductions sur leur relevé de compte en avril prochain, mais vous devez faire vos devoirs pour obtenir les meilleurs taux possible. 

  • Attendez-vous à être encore plus sollicités par divers fournisseurs de services de traitement. S’ils vous proposent des taux trop beaux pour être vrais, méfiez-vous ou appelez-nous pour obtenir un avis éclairé (lisez nos conseils sur la façon de choisir un bon fournisseur). 
  • Il y a de nouveaux frais que nous surveillons de près, notamment pour les retours et les préautorisations. S’ils sont pour vous une source de préoccupation, n’hésitez pas à nous le dire puisque nous nous opposons à tous nouveaux coûts pour vous. 
  • En avril et en mai, vérifiez vos relevés pour vous assurer que vos taux ont bien été réduits. Si vous ne voyez pas de baisse de coûts, contactez immédiatement votre fournisseur ou évaluez la possibilité de passer à un autre fournisseur tel que Chase, notre partenaire qui offre des taux exclusifs à nos membres et la garantie que les réductions de taux vous sont entièrement refilées. 

La lutte continue dans le dossier des cartes de crédit

Malgré cette belle victoire, nous poursuivons la bataille pour obtenir des conditions plus équitables et transparentes pour les PME. En fait, pendant la récente campagne électorale, nous avons demandé à tous les partis de s’engager à agir contre ces coûts. Nous sommes heureux de vous annoncer que le parti libéral a promis de mettre fin aux frais de traitement appliqués sur les taxes de vente, une mesure que nous demandons depuis longtemps. Les libéraux ont directement cité notre recommandation à ce sujet où nous estimons que les commerçants pourront économiser jusqu’à 500 millions $ par année. 

Tout le monde comprend que des frais raisonnables pour le traitement des paiements sont nécessaires, mais il est insensé que vous soyez obligés de payer des frais sur les taxes de vente que vous remettez au gouvernement. Étant donné que le gouvernement fédéral est maintenant minoritaire, nous allons demander à tous les partis d’appuyer cet engagement du premier ministre afin qu’il soit adopté rapidement. 

Maximisez vos économies

Vous pouvez tirer le maximum de la lutte que nous menons pour vous:

Nous sommes là pour vous

Si le Code de conduite vous donne plus de pouvoirs auprès des fournisseurs de services de traitement de paiement, il ne vous garantit pas pour autant d’être tout le temps bien traité.

Nos conseillers vous proposent des ressources utiles si vous avez un problème au niveau des cartes de crédit. Consultez-les:

Code de conduite

C’est en grande partie grâce à notre travail que le Code de conduite pour l’industrie canadienne des cartes de crédit et de débit a vu le jour. Mis en place en 2010 par le gouvernement canadien et mis à jour en 2015, le Code a préservé le système de débit à faible coût au pays et vous a donné certains pouvoirs auprès de l’industrie des cartes de crédit – une première.

Nos membres et nous-même avons utilisé le Code pour résoudre des différends concernant:

  • les pénalités de résiliation à la suite de changements apportés à des contrats de service,
  • l’utilisation des cartes de débit pour faire des achats en ligne, et
  • la divulgation dans les contrats et sur les relevés des renseignements importants sur les frais exigés aux commerçants.

Nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement et divers organismes comme l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) pour veiller à ce que l’objectif principal du Code – la protection des consommateurs et des commerçants – soit atteint.

Surcharge sur les cartes de crédit privilège

En juin 2017, Visa et Mastercard ont annoncé que les commerçants allaient pouvoir facturer certains frais supplémentaires pour les transactions par carte de crédit (la date n’a pas encore été annoncée). C’est là le fruit de plusieurs années d’efforts de notre part pour convaincre l’industrie de vous permettre de compenser la hausse des coûts.

Tous les détails ne sont pas encore disponibles, mais nous espérons que vous pourrez:

  • facturer des frais allant jusqu’à 2,5%, ou ce qu’il vous en coûte pour accepter la carte,
  • appliquer ces frais sur Visa ou Mastercard, ou juste sur les cartes privilèges aux coûts plus élevés.

Si vous décidez de facturer une surcharge, vous devrez aviser:

  • votre fournisseur de services de traitement des paiements, et
  • vos clients, au point de vente et sur les reçus.

La plupart des commerçants ne veulent pas imposer de surcharge sur les cartes de crédit de peur de perdre des ventes ou des clients. Mais il faut savoir que cette possibilité est importante parce qu’elle vous permet de riposter, individuellement et collectivement, si jamais l’industrie essaie à nouveau d’augmenter les frais. Dans certains secteurs (comme le commerce interentreprises), il peut être également utile de facturer des frais supplémentaires lorsqu’un achat important est fait avec une carte de crédit. Nous vous informerons dès que vous aurez la possibilité de facturer une surcharge, si c’est une mesure qui répond aux besoins de votre entreprise.