Passer au contenu principal

Accès entreprise Québec : oui à des guichets uniques dans toutes les régions, dit la FCEI

  • Accueil
  • Accès entreprise Québec : oui à des guichets uniques dans toutes les régions, dit la FCEI

Montréal, le 10 novembre 2020 — Aujourd’hui, la ministre déléguée au Développement économique régional, Mme Marie-Eve Proulx, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, ont annoncé la mise en place d’un guichet unique, Accès entreprise Québec, dédié aux entrepreneurs de toutes les régions du Québec. La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) salue cette initiative qui vise à soutenir le développement économique local et à offrir des services de proximité simplifiés axés sur les besoins des propriétaires d’entreprise.

Les données de la FCEI sont claires, le coût de la paperasserie atteignant près de 7 milliards de dollars au Québec constitue un frein majeur et son poids est inversement proportionnel à la grosseur de l’entreprise. Il est près de cinq fois plus lourd à porter pour les entreprises de moins de 5 employés que pour les entreprises de plus de 100 employés. La simplicité, l’accessibilité et l’accompagnement sont donc d’une grande importance pour les PME.

« Pour les petites entreprises, le fardeau réglementaire est très lourd à porter et le temps est une denrée très rare. L’annonce d’aujourd’hui est bien reçue, car en misant sur une meilleure prestation de services dans toutes les régions, les propriétaires de PME pourront se retrouver rapidement parmi les programmes disponibles et ils pourront se consacrer à leur entreprise ainsi qu’à la gestion de la crise. Nous sommes convaincus qu’en améliorant les efforts de communication, de centralisation de l’information et de cohésion des services, tout en respectant les spécificités de chaque territoire, cela donnera aux PME l’occasion de consacrer leur énergie là où c’est nécessaire », explique François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

La FCEI réitère l’importance d’améliorer l’aide aux entreprises touchées par les impacts de la COVID-19
Dès jeudi, une nouvelle région, l’Estrie, va passer en alerte maximale. Ce sont donc de nombreuses entreprises qui seront contraintes de fermer leurs portes temporairement, même si elles ont tout fait pour assurer un milieu conforme aux exigences du gouvernement du Québec et aux directives de la santé publique.

La FCEI rappelle qu’elle a acheminé une lettre le 21 octobre dernier au ministre de l’Économie et de l’Innovation dans laquelle elle recommande de mettre en place les mesures d’améliorations suivantes :

  • Étaler la période de remboursement des programmes de prêts comme le Programme aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME);
  • Alléger la paperasserie pour ceux qui souhaitent faire une demande d’aide;
  • Élargir l’accès à l’Aide aux Entreprises en Régions en Alerte Maximale (AERAM) à d’autres secteurs économiques non visés par les restrictions maximales, mais qui souffrent tout autant des contrecoups de la crise.

« Ce qu’on demande aux chefs de PME, c’est de cesser leurs activités, de subir les baisses de ventes et de garder le moral. La réalité, c’est que la situation se complique et que les programmes d’aide augmentent leur endettement. Élargir l’aide et étaler les remboursements sont deux mesures facilement applicables qui permettraient de réduire un peu le poids qui pèse sur leurs épaules », conclut M. Vincent.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

      – 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]