Skip to main content

Baromètre des affairesMD : la confiance des PME reste stable en avril, tandis que les pénuries de main-d’œuvre et la hausse des prix et des salaires atteignent des niveaux inédits

Toronto, le 28 avril 2022 — Le niveau d’optimisme à court terme des propriétaires de PME a augmenté dans tous les secteurs d’activité, y compris ceux qui ont été durement touchés par la pandémie. Le tout dernier Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) montre que l’indice de confiance à court terme a connu la plus forte progression (+16 points) dans le secteur de l’hébergement/la restauration. Mais la pénurie de main-d’œuvre et la hausse des coûts continuent de freiner la reprise des PME.

L’indice à court terme, basé sur les attentes des PME sur trois mois en termes de performance, a gagné 0,7 point (60,8) par rapport à mars, et à long terme (douze mois), il a perdu 0,4 point (64,9).

« L’approche du pic d’activité saisonnier et l’assouplissement des restrictions de voyage redonnent confiance aux propriétaires de PME de certains secteurs, surtout celui de l’hébergement/la restauration. Presque tous les indicateurs de la santé des PME se sont améliorés par rapport à mars. Toutefois, malgré l’augmentation du niveau de confiance, plusieurs défis majeurs persistent, comme les pressions inflationnistes, la hausse du coût des carburants et de l’énergie et les pénuries de main-d’œuvre », fait remarquer Simon Gaudreault, vice-président de la recherche nationale à la FCEI.
 
Au total, 38 % des chefs de PME estiment que leur entreprise se porte bien et 17 % pensent le contraire, ce qui représente un léger mieux par rapport à mars. Les plans d’embauche poursuivent leur ascension graduelle : 28 % des répondants envisagent de recruter du personnel à temps plein et 11 % prévoient réduire leurs effectifs. 

Les plans relatifs aux prix et aux salaires sont toujours à la hausse. En effet, les entrepreneurs comptent augmenter les prix de 4,9 % en moyenne au cours des 12 prochains mois — un record sans précédent — ainsi que les salaires de 3,3 %. 

Par ailleurs, de nombreux propriétaires de PME indiquent que les pénuries de main-d’œuvre qualifiée (la moitié d’entre eux), non qualifiée (le tiers), et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement (le tiers) continuent de poser des défis à l’augmentation de leurs ventes ou de leur production. 

Ce mois-ci, les principales contraintes des PME en termes de coûts sont liées aux carburants et à l’énergie (73 %), aux salaires (59 %) et aux assurances (54 %).

« Le redémarrage des PME et leur retour à des niveaux de vente d’avant la pandémie sont compromis par les défis que continuent de poser l’endettement massif, de même que les pénuries importantes de produits et de main-d’œuvre », conclut Andreea Bourgeois, directrice de l’économie à la FCEI.

 
Méthodologie 
Baromètre des affaires d’avrilMD : Les résultats d’avril 2022 s’appuient sur 784 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues entre le 5 et le 15 avril. Les résultats sont exacts à +/- 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Chaque mois, l’ensemble des indicateurs est recalculé pour le mois précédent afin d’inclure tous les résultats de ce mois. 

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Milena Stanoeva, FCEI
Cell. : 416-648-0538
[email protected] 

28 avril 2022

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes