Skip to main content

Baromètre des affairesMD : une hausse historique des prix et des salaires attendue par les PME

Montréal, le 29 novembre 2021 – Selon le tout dernier Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), les chefs de PME comptent augmenter les prix et les salaires à des niveaux historiques au cours des douze prochains mois. Bien que la confiance des PME suive globalement une tendance à la hausse, elle ne s’est toujours pas remise du déclin record de septembre. L’indice a gagné 4,3 points (49,8) sur un horizon de trois mois et 1,7 point (62,2) sur 12 mois. Pour le Québec, l’indice sur 12 mois a augmenté à 58,1 par rapport à 51,6 le mois dernier, et l’indice sur trois mois atteint 55,1 ce mois-ci, alors qu’il était à 46,1 en octobre.

« Depuis douze ans que nous publions tous les mois le Baromètre des affaires, les plans de hausse des prix et des salaires n’ont jamais été aussi forts. Cela correspond au nombre croissant de PME pour qui les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les pénuries de main-d’œuvre sont les principales entraves à l’augmentation des ventes et de la production. Il y a aussi un lien avec la stagnation générale du nombre de PME ayant retrouvé leurs niveaux de ventes d’avant la pandémie », déclare Andreea Bourgeois, analyste principale de la recherche à la FCEI.

La part d’entreprises déplorant une pénurie d’intrants est pratiquement sept fois supérieure à la moyenne des 36 mois précédant la pandémie, tandis que la part de PME faisant état de contraintes au niveau de la distribution des produits est presque trois fois plus élevée. Les pénuries de main-d’œuvre (qualifiée et non ou peu qualifiée) touchent également un nombre de PME beaucoup plus important qu’avant la COVID-19, alors même qu’elles sévissaient déjà, et ce, depuis des années.

Aucun signe d’affaiblissement des plans de hausse des prix et des salaires 

Sur un horizon de douze mois, les plans de hausse des prix sont l’ordre de 4,3 % en novembre. Les plans d’augmentation des salaires se sont aussi renforcés (+0,6 point), atteignant 3,1 %, ce qui constitue un record pour cet indicateur depuis le tout premier Baromètre publié en 2009. 

Le secteur du commerce de détail progresse le plus à court terme (+6,6 points), même si, à 52,7, c’est faible d’une manière générale pour la période précédant le magasinage des Fêtes. En revanche, le secteur de l’hébergement/la restauration accuse la plus forte baisse (-4,3 points) à court terme et finit bon dernier à 36,3. Cela montre que l’incertitude continue de planer sur ces deux secteurs.

« Les PME pensent déjà aux mois difficiles qui viennent après les Fêtes. De nombreux propriétaires vont devoir piger dans leurs marges bénéficiaires pendant cette période pour faire face aux nouveaux défis en termes d’approvisionnement et aux pénuries de main-d’œuvre persistantes », conclut François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Méthodologie
Baromètre des affairesMD de novembre 2021
Les résultats de novembre s’appuient sur 882 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données reflètent les réponses reçues du 2 au 18 novembre. Les résultats sont exacts à +/- 3,3 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected] 

29 novembre 2021

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes