Skip to main content

Budget fédéral 2022 : les PME doivent être au cœur de la reprise économique du Canada

Ottawa, le 30 mars 2022 — Les propriétaires de PME demandent au gouvernement fédéral d’utiliser le budget 2022 pour établir une feuille de route claire favorisant leur relance. Pour cela, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) recommande de ne pas augmenter les coûts d’exploitation des PME, de réduire la paperasserie, de mettre en place des politiques pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre, de réduire le déficit et d’adapter les mesures COVID-19 à leurs besoins.

« Beaucoup de PME doivent composer avec des revenus qui ont fortement diminué en raison de la pandémie, un manque de personnel et une hausse importante des coûts. Bien que la levée des restrictions fasse grimper le niveau d’optimisme, le prochain budget fédéral doit présenter des mesures concrètes pour réduire les coûts d’exploitation, les pénuries de main-d’œuvre et les dettes liées à la pandémie. Ce budget doit non seulement assurer la relance des PME, mais aussi redonner confiance aux consommateurs », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

Plus de neuf propriétaires de PME sur dix (94 %) estiment que l’augmentation des coûts arrive au pire moment pour eux. Pour éviter la faillite, ils ont dû faire des journées de travail plus longues et contracter de lourdes dettes.

Le budget 2022 doit établir les bases de la reprise économique du Canada en mettant l’accent sur le rétablissement des PME. La FCEI a soumis à la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland, et à l’ensemble des députés, quatre thèmes prioritaires inspirés par les commentaires de ses membres :

  1. Ne pas augmenter les coûts d’exploitation des PME et réduire leur fardeau administratif.
  2. Prioriser les politiques visant à remédier à la pénurie de main-d’œuvre.
  3. Mettre en place un plan pour maîtriser les dépenses publiques et établir un échéancier de retour à l’équilibre budgétaire.
  4. Veiller à ce que les programmes d’aide liés à la COVID-19 et autres politiques appuient les PME sur la voie de la relance.

« Les propriétaires de PME ont été très éprouvés ces deux dernières années. Le budget 2022 doit leur accorder une place centrale. Il doit donc comprendre un plan solide de reprise économique qui leur redonne confiance en l’avenir », ajoute M. Guénette. 

Dans une lettre envoyée récemment à la ministre Freeland, la FCEI a formulé quatre recommandations au gouvernement destinées à soutenir efficacement la relance des PME :

  1. Prolonger le Programme d’embauche pour la relance économique du Canada (PEREC) au moins jusqu’en septembre 2022. 
  2. Informer les consommateurs qu’il est maintenant sécuritaire de reprendre les activités en personne, et les encourager à aller magasiner, sortir au restaurant, assister à des événements, etc.
  3. Alléger la dette liée à la COVID-19 des PME les plus durement touchées. Cela pourrait se faire en augmentant à 50 % la portion subvention du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) et en prolongeant la période de remboursement au-delà de décembre 2023. Le gouvernement doit aussi trouver un moyen de soutenir les nouvelles entreprises.
  4. Mettre en place un plan pour éliminer progressivement toutes les restrictions et les obligations de vaccination en lien avec la COVID-19, comme celles liées aux voyages et aux frontières, et encourager tous les employés fédéraux à reprendre le travail au bureau ce printemps afin d’insuffler du soutien aux entreprises des centres-villes.

Pour en savoir plus, consultez la soumission prébudgétaire de la FCEI.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514-861-3234| Cell. : 514-817-0228
[email protected] 

30 mars 2022

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes