Skip to main content

Les PME craignent que la vaccination obligatoire des camionneurs accentue la hausse des coûts et les problèmes d’approvisionnement

Ottawa, le 26 janvier 2022 – Le gouvernement fédéral doit revenir sur sa politique refusant l’entrée des camionneurs non vaccinés au Canada. L’impact de cette décision risque d’accentuer la hausse des coûts et les problèmes d’approvisionnement et, ainsi, pousser encore plus de PME au bord du gouffre. Dans une lettre envoyée le 12 janvier, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a exhorté le gouvernement à faire machine arrière. 

« Les PME subissent déjà d’importantes perturbations de la chaîne d’approvisionnement ainsi qu’une hausse générale des coûts d’exploitation. La vaccination obligatoire des camionneurs imposée aux frontières risque de jeter inutilement de l’huile sur le feu à l’heure où les PME ne peuvent tout simplement pas assumer de coûts supplémentaires ni avoir plus d’incertitudes », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

Perturbations de la chaîne d’approvisionnement et inflation : préoccupations des PME pour 2022 
Selon le tout dernier sondage de la FCEI, l’augmentation des prix (81 %) et les problèmes d’approvisionnement (70 %) sont les deux principales préoccupations des PME en ce début d’année. Cette nouvelle mesure à la frontière risque d’accroître la pression exercée sur un système déjà mis à rude épreuve par, notamment, les grèves récentes au Port de Montréal, la congestion au Port de Vancouver et l’interruption du transport routier et ferroviaire en Colombie-Britannique causée par les inondations. Par ailleurs, le secteur des transports est l’un des plus touchés par les pénuries de main-d’œuvre, 68 % des transporteurs ayant du mal à trouver le personnel dont ils ont besoin, comme le montre un rapport de la FCEI publié en décembre 2021.

Les PME prévoient des hausses des prix sur les douze prochains mois atteignant des sommets historiques (4,6 %), selon le Baromètre des affairesMD de la FCEI de la mi-janvier. Des augmentations aussi considérables risquent de nuire à la compétitivité des PME alors que beaucoup d’entre elles peinent toujours à retrouver un niveau de ventes normal. Pour rappel, seulement 30 % des PME ont actuellement un niveau de ventes normal, 42 % ont tout leur personnel et 65 % sont complètement ouvertes.

« Nous voyons déjà que toutes sortes de produits dont on a besoin arrivent avec des retards majeurs. Le gouvernement ne doit pas mettre en place des règles qui créent des obstacles inutiles à la relance des PME. Au contraire, ce qu’il faut, ce sont des politiques qui aideront les PME à faire face aux enjeux actuels », conclut M. Guénette.

Méthodologie

  • Votre voix – Janvier 2022 : Ce sondage de la FCEI a été effectué en ligne entre le 18 et le 21 janvier 2022 auprès de 3 595 membres. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,6 %, 19 fois sur 20. Les résultats sont préliminaires jusqu’ici.
  • Baromètre des affairesMD de la mi-janvier 2021 : Les résultats de janvier s’appuient sur 503 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données reflètent les réponses reçues les 6 et 7 janvier. Les résultats sont exacts à +/- 4,4 %, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.
– 30 –

Renseignements :  
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected] 
 

26 janvier 2022

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes