Passer au contenu principal

Déclaration de la FCEI au sujet de la Subvention salariale d’urgence du Canada prolongée au-delà du 6 juin

  • Accueil
  • Déclaration de la FCEI au sujet de la Subvention salariale d’urgence du Canada prolongée au-delà du 6 juin

Montréal, le 8 mai 2020 – La FCEI se réjouit de l’annonce du premier ministre, Justin Trudeau, faite aujourd'hui sur le prolongement de la Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) au-delà du 6 juin. Il s'agit là d’une des principales recommandations que la FCEI a communiquées à tous les députés fédéraux dans une lettre envoyée plus tôt cette semaine.

Nous sommes heureux que le gouvernement ait écouté attentivement les préoccupations des PME qui craignaient que ce programme d’aide nécessaire ne prenne fin avant même qu’elles puissent rouvrir leurs portes. 

Alors que nous entamons bientôt un troisième mois de fermeture de l’économie canadienne, il est important de rappeler que seulement 20 % des PME sont complètement ouvertes. La plupart des entreprises qui ont été contraintes de mettre à pied du personnel au début de la crise ne seront pas en mesure de réembaucher des employés sans soutien. Elles utiliseront donc le programme tant qu'elles ne pourront pas reprendre leurs activités normalement. 

La Subvention salariale d’urgence du Canada constituera une mesure de relance économique importante au moment où les provinces commencent tout juste à lever quelques-unes des restrictions et à autoriser certaines entreprises à rouvrir prudemment leurs portes. Elle permettra notamment à un plus grand nombre d'entreprises de rappeler ou de réembaucher rapidement du personnel même si une entreprise génère peu de revenus.

Plus tôt cette semaine, la FCEI a également transmis ses recommandations concernant les correctifs à apporter à d’autres programmes d’aide destinés aux PME touchées par la COVID-19, comme le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) et l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC). Les propositions d’amélioration formulées par la FCEI portent entre autres sur la nécessité immédiate d’élargir le CUEC aux très petites entreprises familiales qui privilégient un revenu de dividendes plutôt qu’un salaire et à celles qui emploient des travailleurs contractuels au lieu d’employés. En ce qui concerne l’AUCLC, la FCEI a souligné le besoin d’offrir une aide directe aux locataires pour payer leurs loyers lorsque les propriétaires choisissent de ne pas participer au programme.  

La FCEI demeure disponible pour travailler avec le gouvernement sur un plan à plus long terme visant à éliminer progressivement ces programmes de soutien au fur et à mesure que les PME reprennent leurs activités normales. 

-    Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. 

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]