Passer au contenu principal

Déclaration de la FCEI au sujet des changements apportés à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

  • Accueil
  • Déclaration de la FCEI au sujet des changements apportés à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

Ottawa, le 17 juillet 2020 – La FCEI se réjouit que le gouvernement ait enfin annoncé les nouvelles modalités qui s’appliqueront à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) pour cet été et cet automne. Si ces changements tant attendus sont rapidement adoptés, les propriétaires d’entreprise pourront mieux établir leurs plans d’embauche et de rappel de leurs effectifs, car ’ils sauront quel montant d’aide leur sera accordé par le gouvernement.

La FCEI salue également l’élargissement des critères d’admissibilité au programme. Dorénavant, toutes les entreprises ayant subi une perte de revenus, quel qu’en soit le niveau, pourront appliquer à la SSUC et bénéficier de cette aide précieuse. C’est une étape importante parce que jusqu’ici, l’approche préconisée du « tout ou rien » avait exclu de nombreuses entreprises qui n’étaient pas en mesure de démontrer une baisse de revenus de 30 %.

Cependant, il faudra très rapidement clarifier ces nouvelles modalités, car pour le moment, elles semblent complexes. Les propriétaires de PME auront besoin d’un soutien important pour savoir s’ils pourront demander à bénéficier du programme et de combien seront les montants qu’ils percevront.

De plus, dans la nouvelle mouture présentée aujourd’hui par le ministre des Finances, Bill Morneau, des subventions complémentaires sont également garanties pour ceux dont les pertes de revenus sont supérieures à 50 % et pour ceux qui, autrement, bénéficieraient d’une subvention moins importante en juillet et en août. 

Plus d’un tiers des membres de la FCEI déclarent réaliser moins de la moitié de leurs ventes habituelles pour cette période de l'année. De ce fait, nombre de ces nouvelles dispositions leur seront très utiles. Mais, une analyse détaillée sera nécessaire pour comprendre ce qu’elles impliquent de manière concrète. La FCEI s’engage également à travailler avec le gouvernement fédéral pour aider à informer les PME de ces nouvelles règles et continuera à fournir des conseils sur les changements nécessaires à apporter pour que ce programme soit le plus efficace et opérationnel possible.

La FCEI s’attend également à ce que sa ligne téléphonique d’aide aux entreprises soit très occupée dans les jours à venir pour aider les propriétaires d’entreprise à mieux comprendre les nouvelles modalités. Jusqu’ici, les experts de la FCEI ont répondu à plus de 25 000 appels concernant la crise de la COVID-19 et les programmes d’aide disponibles aux PME. Pour mieux outiller les entreprises, la FCEI a d’ailleurs ouvert ce service à tous les propriétaires de PME. Il est disponible sur le site : fcei.ca/adhesiondecouverte

La FCEI exhorte le gouvernement fédéral à rapidement améliorer les autres programmes clés de soutien aux entreprises. Il faut, entre autres, procéder aux changements promis concernant l’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), tout en augmentant le montant du prêt à 60 000 $ et en bonifiant à 50 % la portion pouvant être transformée en subvention.

Il est également essentiel que le gouvernement apporte des modifications immédiates à l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC), car dans sa forme actuelle, ce programme n’est pas utile pour la plupart des propriétaires de PME. Si nous souhaitons que plus d’entreprises passent à travers la crise, il sera aussi important de verser directement l’aide aux locataires commerciaux et de réduire le critère de la baisse des revenus. Ces modifications feront la différence pour tous ceux qui sont en grande difficulté.

Les PME attendent avec impatience le moment où les subventions pourront être remplacées par des revenus. Mais pour le moment, plus de la moitié des propriétaires d’entreprise déclarent qu’il leur faudra au minimum six mois ou plus avant de retrouver leur rentabilité. L’annonce d’aujourd’hui contribuera certes à aider les PME à se remettre sur pied, mais il est tout de même urgent d’agir pour améliorer tous les programmes d’aide afin d’assurer une reprise économique vigoureuse.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]