Skip to main content

Le budget fédéral est une occasion ratée d’aider les PME à se rétablir de la pandémie, selon la FCEI

Ottawa, le 7 avril 2022 — La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) est déçue que le budget fédéral déposé aujourd’hui ne contienne aucune mesure pour soutenir la reprise postpandémique des PME. Pourtant, celles-ci peinent toujours à se remettre après deux années extrêmement difficiles et font face à l’augmentation de nombreux coûts ainsi qu’à l’accumulation de dettes résultant de la COVID-19.   

Relance postpandémique 

Le budget fédéral 2022 annonce la fin de tous les programmes d’aide COVID-19, y compris du Programme d’embauche pour la relance économique du Canada (PEREC) qui devait aider les PME à recruter des employés ou à renforcer leurs effectifs pendant la relance. Ce budget est une occasion ratée de venir au secours des PME qui subissent à présent une hausse massive des coûts dans presque toutes les catégories de dépenses.

 

 

Des modifications fiscales positives pour les PME

« La FCEI s’est battue pendant des années pour que le taux d’imposition des PME soit réduit. Toutefois, de nombreuses PME en pleine croissance n’ont pas accès au taux réduit de 9 % sur la première tranche de 500 000 $ de revenu imposable quand leur capital imposable atteint 15 M$. Nous félicitons Ottawa d’avoir adopté la recommandation que nous faisions depuis longtemps pour que ce plafond soit relevé à 50 M$ afin d’encourager la croissance d’un plus grand nombre de petites entreprises », fait remarquer M. Guénette, vice-président aux affaires nationales. 

Des solutions aux pénuries de main-d’œuvre 

La FCEI se réjouit des changements positifs annoncés au début de la semaine concernant le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). Cela comprend la prolongation de la validité des études d’impact sur le marché du travail (EIMT) permettant aux employeurs de certains secteurs de recruter jusqu’à 30 % de leur main-d’œuvre via le Programme. À cela s’ajoute l’ouverture du Programme aux emplois à bas salaires dans les secteurs de l’hébergement, des services alimentaires et du commerce de détail, dans des régions où le taux de chômage est d’au moins 6 %. 

Pas d’avancées concernant les frais de transaction par carte de crédit 

Malgré la promesse électorale de 2019 et un engagement budgétaire en 2021, ce budget ne propose aucune réduction des frais de carte de crédit pour les PME. La seule chose qu’on y trouve, c’est une série de consultations.

Dépenses, dette et déficits

Ce budget prévoit des milliards en nouvelles dépenses et des déficits infinis. Un plan pour retrouver l’équilibre budgétaire plus rapidement demeure une priorité pour les propriétaires de PME.

Taxes sur le carbone

Le 1er avril, les taxes sur le carbone ont augmenté, ce qui rend ce régime fiscal encore plus injuste pour les PME. Elles sont contraintes de payer des centaines de millions de dollars, mais n’obtiennent pratiquement aucun rabais.

Taxes sur la masse salariale (AE, RPC/RRQ)

Aucune baisse de taxes sur la masse salariale. Au contraire, les travailleurs et les employeurs verront encore une fois de plus leurs cotisations à l’assurance-emploi (AE) et au RPC/RRQ augmenter. 

La FCEI compte effectuer immédiatement un sondage auprès de ses membres sur de nombreuses mesures prévues dans ce budget et continuera de travailler avec le gouvernement pour faire avancer les enjeux qui touchent les PME du pays.

Renseignements
Maud Larivière, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234| Cell.: 514 817-0228
[email protected] 

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

7 avril 2022

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes