Les taux du salaire minimum et des heures supplémentaires au Canada

Le salaire minimum est le montant le plus bas que vous devez payer à vos employés pour le travail qu’ils effectuent. Ce montant est fixé par le gouvernement provincial, ou par le gouvernement fédéral pour les entreprises sous réglementation fédérale.

Le taux du salaire minimum augmente habituellement une ou deux fois par année, souvent en fonction de l’inflation et de l’Indice des prix à la consommation.

Le taux des heures supplémentaires permet de calculer la rémunération minimale que vous devez accorder à vos employés (qu’ils aient un salaire fixe ou un taux horaire) au-delà de la durée de la semaine normale de travail ou en dehors des heures normales de travail. Il y a des exemptions pour certaines industries selon les provinces et les territoires. 

Industries sous réglementation fédérale
Alberta
Colombie-Britannique
Manitoba
Nouveau-Brunswick
Terre Neuve et Labrador
Territoires du Nord-Ouest
Nouvelle-Écosse
Nunavut
Ontario
Île du Prince Édouard
Québec
Saskatchewan
Yukon
FAQ

 

Industries sous réglementation fédérale 

Le salaire minimum fédéral actuel est de 16,65 $/h. Il augmentera à 17,30 $/h le 1er avril 2024. 

Ce taux s’applique à l’ensemble des industries et milieux de travail sous réglementation fédérale.

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée ou 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement.


Alberta

Le salaire minimum actuel en Alberta est de 15 $/h. 

Pour les étudiants de moins de 18 ans, le salaire minimum est de 13 $/h pour les 28 premières heures de travail d’une même semaine. Après ces 28 heures, leur salaire minimum passe à 15 $/h.
 
Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée ou 44 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement (en anglais seulement). 


Colombie-Britannique

Le salaire minimum actuel en Colombie-Britannique est de 16,75 $/h. Il augmentera à 17,40 $/h le 1er juin 2024. 

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Après 12 heures de travail, un employé obtient le double de son taux horaire habituel. Cela s’applique même si un employé ne travaille pas plus de 40 heures durant la semaine. 

Après avoir travaillé 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel, et ce, même s’il n’a pas travaillé 8 heures au courant d’une journée. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement (en anglais seulement).


Manitoba

Le salaire minimum actuel au Manitoba est de 15,30 $/h

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée ou 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement.


Nouveau-Brunswick

Le salaire minimum actuel au Nouveau-Brunswick est de 14,75 $/h. Il augmentera à 15,30 $/h le 1er avril 2024.

Surtemps : Après avoir travaillé 44 heures en une semaine, un employé obtient au moins 1,5 fois le salaire minimum. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et le surtemps, consultez le site du gouvernement.


Terre Neuve et Labrador

Le salaire minimum actuel à Terre Neuve et Labrador est de 15,00 $/h. Il augmentera à 15,60 $/h le 1er avril 2024.

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 40 heures en une semaine, un employé obtient au moins 1,5 fois le salaire minimum. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement.


Territoires du Nord-Ouest

Le salaire minimum actuel aux Territoires du Nord-Ouest est de 16,05 $/h.

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée ou 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement.


Nouvelle-Écosse

Le salaire minimum actuel en Nouvelle-Écosse est de 15,00 $/h. Il augmentera à 15,20 $/h le 1er avril 2024.

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 48 heures en une semaine, un employé obtient au moins 1,5 fois le salaire minimum. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement (en anglais seulement).


Nunavut

Le salaire minimum actuel au Nunavut est de 19 $/h

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 8 heures en une journée ou 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, consultez le site du gouvernement.


Ontario

Le salaire minimum actuel en Ontario est de 16,55 $. Le salaire minimum étudiant est de 15,60 $/h

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 44 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement. 

 

Île du Prince Édouard

Le salaire minimum actuel à l’Île du Prince Édouard est de 15,00 $/h. Il augmentera à 15,40 $/h le 1er avril 2024

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 48 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement (en anglais seulement).


Québec

Le salaire minimum actuel au Québec est de 15,25 $/h. Il augmentera à 15,75 $/h le 1er mai 2024

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement.


Saskatchewan

Le salaire minimum actuel en Saskatchewan est de 14 $/h. Il augmentera à 15 $/h le 1er octobre 2024

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Un employé obtient également le taux des heures supplémentaires après avoir travaillé 8 heures en une journée pour laquelle 8 heures de travail étaient prévues à son horaire ou après avoir travaillé 10 heures en une journée pour laquelle 10 heures de travail étaient prévues à son horaire. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement (en anglais seulement).

 

Yukon

Le salaire minimum actuel au Yukon est de 16,77 $/h. Il augmentera à 17,59 $/h le 1er avril 2024.

Heures supplémentaires : Après avoir travaillé plus de 8 heures en une journée ou de 40 heures en une semaine, un employé obtient 1,5 fois son taux horaire habituel. Des exceptions peuvent s’appliquer.

Pour en savoir plus sur le salaire minimum et les heures supplémentaires, y compris les exemptions, consultez le site du gouvernement.


FAQ

Comme le 1er avril tombe au milieu d’un cycle de paie, puis-je attendre au prochain cycle pour payer le nouveau taux de salaire minimum?

Non. Le nouveau salaire minimum entre en vigueur le 1er avril. Vous devez donc accorder le nouveau taux à vos employés pour chaque heure travaillée à compter de cette date.

Exemple : Le salaire minimum augmente de 15,50 $/h à 15,75 $/h*, et le cycle de paie est du 24 mars au 6 avril. L’employé travaille 8 heures par jour, du lundi au vendredi, au salaire minimum.

Taux horaire du 24 au 31 mars : 15,50 $
Taux horaire à compter du 1er avril : 15,75 $

*taux utilisés à titre d’exemple seulement


Dois-je augmenter le salaire de mes employés qui gagnent actuellement plus que le salaire minimum?

Non. La loi exige que vous payiez au moins le salaire minimum à tous vos employés. Au-delà de ce minimum, vous êtes libre de leur accorder ou non des augmentations de salaire.


La hausse du salaire minimum diminue grandement mes bénéfices. Que puis-je faire?

Le salaire minimum est prévu par la loi. Vous ne pouvez donc pas payer vos employés moins que ce montant. Cependant, vous pouvez prendre certaines mesures pour compenser l’augmentation de votre masse salariale.

Révisez votre plan d’affaires et vos dépenses

Passez en revue votre plan d’affaires pour déterminer les conséquences de la hausse du salaire minimum sur votre entreprise. Si vous n’avez pas de plan d’affaires, vous pouvez utiliser le modèle à télécharger que vous offre la BDC. Vous pouvez également suivre le cours sur la rédaction d’un plan d’affaires de Vubiz, un des partenaires de nos Programmes d’économies.

Demandez-vous si vous pouvez :

  • Augmenter vos prix pour compenser la hausse du salaire minimum sans nuire à la demande
  • Éliminer ou réduire les inefficiences ou les dépenses inutiles dans votre budget mensuel
  • Réduire vos stocks et vos frais d’entreposage 

Ensuite, pensez à optimiser vos effectifs. Pouvez-vous automatiser certains processus, limiter les heures de travail par période ou réduire certains horaires? Y a-t-il une application pour déterminer si certaines dépenses salariales sont inutiles?

Cherchez des moyens d’accroître votre productivité

Comme vous devrez accorder un salaire plus élevé à vos employés, vous avez avantage à vous assurer qu’ils maximisent leur temps. Revoyez vos processus pour simplifier vos opérations et éliminer les pratiques moins efficaces. Planifiez des tâches pour occuper votre équipe pendant les temps morts. Ainsi, personne ne se demandera quoi faire en attendant vos directives. Vous pouvez également mettre en place des politiques (téléphones cellulaires, médias sociaux, absences, ordinateurs, etc.) pour favoriser la productivité.

Tentez d’augmenter vos ventes et vos revenus

Le meilleur moyen de compenser les hausses de salaire, c’est d’augmenter votre chiffre d’affaires. Faites appel à un professionnel pour établir un plan de marketing ou consultez vos employés pour concevoir avec eux de nouvelles stratégies.

Par exemple : 

  • Rabais aux nouveaux clients
  • Programme de fidélité pour les clients existants
  • Ajout du marketing sur les médias sociaux à votre stratégie de publicité traditionnelle
  • Partenariat novateur pour augmenter votre visibilité
  • Réorganisation de votre magasin physique
  • Mise en valeur de vos articles les plus coûteux et les plus rentables, notamment sur la page d’accueil de votre site Web, pour stimuler l’intérêt des consommateurs

Favorisez l’engagement et l’autonomie de vos employés 

N’hésitez pas à faire part à vos employés des pressions financières que vous subissez en raison des augmentations salariales et demandez-leur s’ils ont des idées pour contribuer davantage à votre entreprise. Ils pourraient posséder des compétences dont vous ignoriez l’existence! Une saine compétition pourrait même se créer entre vos équipes pour savoir qu’elle est celle qui contribue le plus à l’amélioration de la productivité. En suscitant l’engagement de vos employés et en leur donnant des responsabilités, vous augmenterez leur capacité et leur volonté à aider votre entreprise lorsque des défis surviennent. Vous favoriserez également leur rétention, ce qui réduira les coûts du roulement de personnel et l’embauche.

Subventions salariales et financement du gouvernement pour votre entreprise

Le Réseau Entreprises Canada est un outil en ligne gratuit et simple à utiliser pour obtenir de l’information sur les subventions, le financement et les crédits d’impôts fédéraux offerts aux entreprises. De plus, Innovation Canada vous offre un outil de recherche qui vous permettra de mieux connaître vos options.